Jules Koundé s'indigne des violences policières sur Twitter

Nov 26, 2020, 3:02 PM GMT+1
Jules Koundé a pris position contre les violences policières sur Twitter
Jules Koundé a pris position contre les violences policières sur Twitter | Soccrates Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Nouvelles images de violences policières et nouvelles polémiques sur les réseaux sociaux. Après des révélations du média Loopsider montrant un producteur de musique se faire tabasser par trois policiers à Paris, Jules Koundé se dit en faveur des caméras pour lutter contre ce fléau.

Les images sont choquantes mais elles sont plus qu'utiles. Alors qu'en France, la loi très controversée "Sécurité Globale" a été adoptée à l'Assemblée, les violences policières continuent malheureusement d'exister. Cette fois, c'est un producteur de musique, à Paris, qui a sauvagement été frappé plusieurs fois par trois policiers.

Le texte de loi, défendu par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, doit empêcher les journalistes de filmer ou de prendre en photo le visage de policiers lors de manifestations ou autre rassemblements. L'argument ? Ne pas jeter en pâture les forces de l'ordre sur les réseaux sociaux. Pourtant, ce sont bien des images, d'une vidéo de caméra surveillance qui ont mis en lumière les actes honteux des policiers.

Le défenseur de Séville en faveur des caméras

Le média Loopsider a pu obtenir la séquence prise par la caméra et a rencontré la victime. Publié sur Twitter, les réactions sont nombreuses. Jules Koundé, le défenseur de Séville et international Espoirs Français n'a pu s'empêcher d'écrire un message concernant cette agression.

Son tweet est sans appel : "Contre cette frange de policiers qui outrepasse grandement ses droits en tabassant, en tuant même parfois, nos caméras sot nos meilleures armes!". Une prise de position et de parole rare pour un jeune joueur, en pleine ascension dans sa carrière. Un geste d'autant plus apprécié par les supporters.

facebooktwitterreddit