Olympique de Marseille

Jorge Sampaoli enterre le dossier Tagliafico à l'OM et tend la main à Steve Mandanda

Emilien Schoenher
Jorge Sampaoli a mis fin aux rumeurs Tagliafico et souhaite que Mandanda reste à l'OM.
Jorge Sampaoli a mis fin aux rumeurs Tagliafico et souhaite que Mandanda reste à l'OM. / PASCAL LACHENAUD/GettyImages
facebooktwitterreddit

Jorge Sampaoli a confirmé en conférence de presse des contacts entre l'OM et Tagliafico mais l'arrivée de Kolasinac a mis fin à la piste menant à l'Argentin. L'entraîneur de l'OM a également fait part de son souhait de voir Steve Mandanda rester au club.


Jorge Sampaoli était en conférence de presse ce jeudi en marge du match face à Lens en Ligue 1 ce samedi (21h). Quelques minutes avant lui, la nouvelle recrue de l'Olympique de Marseille, Sead Kolasinac était présentée à la presse. Une arrivée qui a mis en doute la venue de Tagliafico à l'OM, dans la catégorie des rumeurs depuis plusieurs jours. Une piste qui a été confirmée par l'entraîneur argentin devant les journalistes.

"C’est vrai que j’ai parlé avec lui (Tagliafico, ndlr). Il m’a demandé de lui laisser plus de temps, car il avait d’autres options. Finalement on a fait Kolasinac, on est content de l’avoir parce que c’est un joueur qui ressemble beaucoup à Tagliafico dans le profil. La seule différence entre eux, c’est que j’ai eu Tagliafico sous mes ordres.", a déclaré l'ancien sélectionneur de l'Argentine qui a mit fin aux rumeurs envoyant le joueur de l'Ajax à Marseille.

« Je veux que Mandanda reste avec nous »

L'entraîneur phocéen a par la suite évoqué le cas Steve Mandanda, en manque de temps de jeu, annoncé en partance du côté de Nice. Sampaoli affirme vouloir garder l'international français. « Je veux qu’il reste avec nous. Je suis très heureux de le voir quand j’arrive le matin. C’est une référence au club. »

Malgré cette déclaration, l'avenir de Mandanda pourrait s'écrire ailleurs qu'a Marseille, le technicien argentin ayant avoué ne pas décider de l'avenir de ses joueurs. "Je comprends sa situation, il a peut-être aussi envie d’être heureux autre part. D’avoir plus de temps de jeu, mais ce n’est pas moi qui décide sur sa situation. Je ne sais rien sur la possibilité d’un départ. S’il part, il faudra trouver un concurrent à Pau Lopez."

Il pourrait y avoir du mouvement sur la Canebière dans les prochains jours.

facebooktwitterreddit