FC Barcelone

Joan Laporta envoie une énorme pique au Real Madrid et au Bayern Munich

Julien  Sournies
Joan Laporta répond sèchement à la concurrence
Joan Laporta répond sèchement à la concurrence / Quality Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Réputé pour ses problèmes financiers, le FC Barcelone continue malgré tout de signer des recrues semaines après semaines. Le Bayern Munich et le Real Madrid notamment, n'ont pas manqué de tacler le club catalan. Le président des Blaugranas Joan Laporta a tenu à leur adresser un message.

"Ils parlent par ignorance", tels sont les mots de Joan Laporta. Depuis le début du mercato estival, les Blaugranas sont sur tous les fronts. Jusqu'ici, le club catalan a déjà enregistré cinq arrivées et ne souhaite pas s'arrêter de sitôt. Pourtant, le FC Barcelone est connu pour sa santé financière critique.

De ce fait, de nombreuses écuries s'interrogent sur la façon dont les Culés font pour pouvoir signer tout ce beau monde. La semaine dernière, le technicien du Bayern Munich Julian Nagelsmann avait exprimé son mécontentement suite au départ de son buteur vedette Robert Lewandowski. “Le FC Barcelone est le seul club qui n’a pas d’argent mais qui ensuite achète tous les joueurs qu’ils souhaitent. Je ne sais pas comment ils font. C’est un peu bizarre, un peu fou“, avait-il déclaré.

" J'ai remarqué un certain manque de connaissances et d'informations de la part de certains responsables"

Joan Laporta, président du FC Barcelone.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce deuxième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du PSG des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

Ce vendredi, devant la presse aux Etats-Unis, Joan Laporta a répondu sèchement au club bavarois. "J'ai remarqué un certain manque de connaissances et d'informations de la part de certains responsables, certains ont même déformé la réalité. Il est vrai qu'il y a un an, nous étions dans une situation critique. Mais nous sommes un club vieux de 122 ans avec des atouts très importants. Ils n'étaient pas conscients de la force et du soutien dont bénéficie ce club. Si je ne m'implique pas dans la manière dont ils gèrent le club, je leur demanderais de faire de même".

Par la suite, ce dernier s'est également exprimé sur son rival de toujours le Real Madrid, qui n'avait pas manqué de commenter la situation. "Je vois que certains rivaux sont un peu inquiets de la façon dont nous faisons les choses et cela signifie que nous faisons bien les choses. Je respecte toutes les opinions, mais il est clair qu'ils sont inquiets. Cela signifie que nous redevenons compétitifs. Nous nous verrons sur le terrain". Les tensions sont palpables.

facebooktwitterreddit