Olympique Lyonnais (OL)

Jean-Michel Aulas fait le point sur les dossiers chauds de l'OL

Thomas Clerbout
Jean-Michel Aulas fait le point sur plusieurs dossiers chauds de l'OL.
Jean-Michel Aulas fait le point sur plusieurs dossiers chauds de l'OL. / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

L'Olympique Lyonnais a plusieurs dossiers assez chauds à gérer en interne, notamment après la récente interview de Maxence Caqueret pour le Canal Football Club qui laissait planer le doute sur son avenir à Lyon. Il n'est pas le seul, puisque Jean-Michel Aulas a aussi évoqué les cas de Rayan Cherki, Tanguy Ndombele et Jérôme Boateng.


Le milieu de terrain devenu indiscutable dans le système de Peter Bosz n'a pas rassuré les supporters ni son président dans la récente interview accordée au Canal Football Club. Sous contrat jusqu'en juin 2023, Maxence Caqueret laisse planer le doute sur son avenir dans le Rhône.

Jean-Michel Aulas répond à Maxence Caqueret

"On ne sait pas de quoi l’avenir est fait", déclare le joueur au sujet de ses prochaines années de carrière. Formé au club, le milieu de terrain enchaîne les matchs sous la houlette de Peter Bosz. Malgré la confiance, le Français n'a toujours pas prolongé.

A l'occasion d'une conférence de presse téléphonique ce mercredi, le président Jean-Michel Aulas s’est exprimé sur l’avenir du joueur. Mais aussi sur celui de Rayan Cherki.

Caqueret et Cherki font partie intégrante du projet de l'OL

"Le prolonger, oui mais pas à tout prix, et pas à n’importe quel prix. Mais on veut absolument qu’il reste", déclare le président au sujet de Maxence Caqueret. Il rajoute même : "C’est le symbole de la jeunesse triomphante de l’Académie (…) Je lui ai dit que j’en fais un point d’honneur qu’il reste et qu’il devienne le capitaine avec ses valeurs et son état d’esprit de l’OL. C’est un garçon intelligent avec des agents intelligents". Assez pour convaincre le joueur ? La réponse devrait arriver d'ici quelques semaines.

En fin de contrat en 2023, Rayan Cherki, lui non plus, n’est pas encore certain de prolonger au club. Actuellement blessé, le joueur est absent pour les trois prochains mois. Malgré tout, le président Aulas compte énormément sur son jeune joueur de 18 ans: "Il faut qu’on accélère pour le prolonger (…) Une blessure peut lui faire prendre de la maturité. Tous les ingrédients sont réunis pour profiter malheureusement de ce moment pour prolonger l’aventure." Comme pour Maxence Caqueret, la réponse du clan du joueur ne devrait pas tarder à arriver.

Aulas ne ferme pas la porte à une arrivée définitive de Tanguy Ndombele

Petite surprise, deux autres joueurs ont été cités par le président lyonnais lors de cette conférence de presse. Le revenant Tanguy Ndombele et l'expérimenté Jérôme Boateng.

Pour ce qui est du joueur prêté par Tottenham jusqu'à la fin de la saison, Jean-Michel Aulas n'a pas vraiment fermé la porte à un potentiel rachat du joueur : "Il faut laisser passer quelques matchs, ce n’est que le début. Mais si on gagne la Ligue Europa, tout sera possible".

Un petit point sur le cas Jérôme Boateng

Les supporters des Gones croisent actuellement les doigts pour que le club remporte cette Ligue Europa et permette au club de potentiellement lever l'option d'achat du joueur qui s'élève tout de même à 65M€.

S'en suit le dossier Jérôme Boateng, a priori écarté pour des raisons de comportement jugé inapproprié par l'entraîneur. Le défenseur devrait signer son retour le week-end prochain lors du déplacement à Lens. Une gestion parfaite de l’effectif par le tacticien néerlandais qui a beaucoup plu à Jean-Michel Aulas.

L'affaire est close pour le président

"J’ai lu un commentaire dans un journal local, je crois que c’est Sidney Govou qui l’avait fait en disant que le coach a réussi un coup de maître. Puisque, s’il a perdu un joueur pour un match, il avait trouvé un groupe pour la fin du championnat. Le coach a pris une position. Il a d’ailleurs clairement exprimé que tout ce qui avait été raconté relevait plutôt du fantasme que de la réalité." Quand monsieur Aulas est content, tout roule à l'OL.

Pour le président rhodanien, l’affaire est close et tout le monde repart du bon pied : "Ce que je sais c’est que le coach a vu Jérôme Boateng en début de semaine, qu’il l’a réintégré, Il fera partie, si la semaine se passe bien sur le plan de l’entraînement, du groupe. A partir de là je n’ai rien de plus à dire. On compte sur Jérôme. Et pour la Coupe d’Europe et pour la fin du championnat".

Si le dossier de Boateng est clos, ceux de Maxence Caqueret, Rayan Cherki et potentiellement Tanguy Ndombele ne le sont pas encore. Alors, laissons le temps, mais il reste encore quelques dossiers chauds à gérer du côté de l'Olympique Lyonnais.

facebooktwitterreddit