Javier Tebas se paye la Ligue 1 et la violence dans les stades

Clément Mouffetard
Javier Tebas, président de la Liga lors d'un gala
Javier Tebas, président de la Liga lors d'un gala / Pablo Cuadra/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ce jeudi, le président de la Liga, Javier Tebas s'est exprimé au sujet des récents événements violents qui ont eu lieu dans les stades de l'hexagone.


Une vague de violence frappe la Ligue 1. Depuis le début de la saison, plusieurs villes ont subi des incidents très graves, Nice, Lens, Angers et plus récemment, Montpellier. Les stades sont envahis de certains supporters malfaisants, qui ne pensent qu'à régler leurs comptes avec les fans adverses.

C'est sans aucun doute la première fois que le championnat national est entaché par ces événements inquiétants. Ce fléau, fait écho partout en Europe. De l'autre côté des Pyrénées, on s'interroge sur ces violents épisodes.

Javier Tebas : "Les gens veulent profiter du sport sans se retrouver mêlés à des situations violentes"

Ce jeudi à l'occasion du World Football Summit (évènement mondial du football, qui a lieu les 22 et 23 septembre), Javier Tebas, président de la Liga a déclaré avec beaucoup d'inquiétudes :

"Il y a huit ans, nous avons lancé une campagne stricte contre la violence, avec nos clubs parce que ça a vraiment nui à l'image de notre compétition au niveau mondial. Ce n'est pas tant tel groupe de supporters ou telle équipe. Parce qu'ici en Espagne, les gros titres étaient juste : "Violences dans le football français." Donc ça nuit vraiment au championnat, les gens ne veulent pas voir le football lié à la violence. Les gens veulent profiter du sport sans se retrouver mêlés à des situations violentes."

"Le football français doit éradiquer les violences"

Par la suite, le président de la Liga, a indiqué avec beaucoup de dépit :"En France, malheureusement, il y a eu beaucoup de violence, même dans les matches de pré-saison je crois, avec l'OM. Cette violence n'est pas bonne et ce sujet doit être pris très au sérieux. [...] Si le football français veut grandir, devenir un pionnier dans le monde, la première chose qu'ils ont à faire est d'éradiquer ces épisodes violents car ils nuisent à l'image du championnat à travers le monde."

Malheureusement, les incidents survenus dans l'hexagone risque de faire énormément de bruit dans les prochaines semaines. À l'heure actuelle, des enquêtes sont toujours en cours, des sanctions lourdes, à l'encontre des responsables de ces actes devraient tomber.

facebooktwitterreddit