Euro 2020

Italie - Suisse ( 3-0 ) : les 5 leçons de la victoire incontestable de l'Italie

Jessé Otrante
L'Italie nettement supérieur à la Suisse
L'Italie nettement supérieur à la Suisse / Claudio Villa/Getty Images
facebooktwitterreddit

Pour cette deuxième journée de l'Euro 2020, l'Italie a facilement disposé de la Suisse en l'emportant 3-0. Au-delà du score, les Italiens n'ont laissé aucune chance aux coéquipiers de Shaqiri de développer leur jeu. Les phases finales de l'Euro semblent déjà acquises pour l'Italie


1. L'Italie en mode rouleau-compresseur face à la Suisse

Ciro Immobile
L'Italie sans pitié face à la Suisse / Claudio Villa/Getty Images

L'Italie est assurément la belle surprise de cet Euro 2020 pour le moment. Pour son retour dans une compétition internationale, les Italiens ne cessent d'impressionner. Avec leur victoire 3-0, les Italiens sont quasiment certains de jouer les phases finales de cet Euro 2020.

Locatelli avec son doublé et Immobile en fin de match se sont chargés de concrétiser les occasions italiennes. La Suisse reste toujours décevante dans ses performances, mais y avait-il vraiment quelque chose à faire face à une telle équipe ?

2. Fantastique Locatelli

Manuel Locatelli
Locatelli a été exceptionnel / Quality Sport Images/Getty Images

Manuel Locatelli va assurément affoler l'Europe s'il poursuit sur cette lancée. En plus d'être important au milieu de terrain, le joueur de 23 ans se montre adroit devant le but.

Sur une superbe action individuelle de Berardi sur son côté droit, l'Italie a pu ouvrir le score grâce à une passe du joueur de Sassuolo après son rush à son compère Manuel Locatelli qui s'est chargé de la finition.

En prime un autre but avec une belle frappe lointaine où Sommer ne peut pas grand chose. Marco Verratti a dû souci à se faire pour sa place de titulaire.

3. L'Italie perd son capitaine

Giorgio Chiellini
Chiellini a dû sortir sur blessure / Claudio Villa/Getty Images

Malgré la victoire, tout n'est pas rose pour l'Italie. Le capitaine de la sélection Giorgio Chiellini a été contraint de sortir, à cause d'une blessure certainement musculaire à la 23ème minute.

Remplacé par Acerbi, les Italiens doivent espérer que la blessure du défenseur de 36 ans n'est pas trop grave. Puisque l'aide de leur principal taulier en défense ne sera pas de trop. Surtout si l'Italie compte confirmer les belles promesses aperçues.

4. Un très beau collectif italien

Manuel Locatelli, Leonardo Bonucci, Nicolo Barella, Jorginho
Les Italiens amateurs de beau jeu / Riccardo Antimiani - Pool/Getty Images

Quel plaisir pour les yeux de regarder l'Italie jouer. C'est simple la sélection de Roberto Mancini n'a que très rarement laissé aux Suisses l'opportunité de briller avec le ballon. Le duo sur le couloir gauche Spinazzola - Insigne a mis en grande difficulté Mbabu sur son côté.

En plus de Locatelli, Nicolo Barella a aussi délivré une belle performance dans l'entrejeu. Avec des belles interventions pour empêcher les rares contres suisses. Et des passes bien senties.

Collectivement, l'Italie est assurément une des principales sensations de la compétition pour le moment.

5. Shaqiri, seul maitre à bord

Xherdan Shaqiri
Shaqiri était trop seul ce soir / Mike Hewitt/Getty Images

Comme lors de la première période contre le pays de Galles, la Suisse n'a vraiment pas été convaincante dans le jeu. Si Granit Xhaka est descendu très bas pour épauler sa défense, cela n'a pas été suffisant pour embêter les Italiens.

Le seul joueur qui s'est montré intéressant en Suisse c'est Shaqiri. Le joueur de Liverpool a essayé de dynamiser le jeu de son équipe, avec des mouvements offensifs où les défenseurs italiens ont dû se montrer vigilant. Quant à Seferovic et Embolo, les deux offensifs ont été invisibles.

facebooktwitterreddit