Euro 2020

Italie - Angleterre (1-1, 3-2 t.a.b) : Les 5 leçons à retenir du sacre de la Squadra Azzurra

Baptiste Blanchard
L'Italie a remporté le deuxième Euro de son histoire.
L'Italie a remporté le deuxième Euro de son histoire. / Claudio Villa/Getty Images
facebooktwitterreddit

Au terme d'une haletante séance de tirs au but en finale, l'Italie est venue à bout de l'Angleterre pour s'adjuger son deuxième Euro (1-1, 3-2 t.a.b) après l'édition 1968. Donnarumma a envoyé la Squadra Azzurra au septième ciel.

1. L'efficacité anglaise

Luke Shaw, Kyle Walker
Luke Shaw exulte après son but en finale de l'Euro contre l'Italie. / Marc Atkins/Getty Images

L'Angleterre version 2021 a montré une toute nouvelle qualité : l'efficacité. Les Anglais ont fait preuve d'un réalisme à toute épreuve pour arriver jusqu'en finale de l'Euro face à l'Italie.

Sur leurs trois tirs, les Three Lions ont marqué ! Sur le côté gauche, Shaw amorçait la remontée de balle et Kane orientait à droite vers Trippier qui centrait au second poteau.

Shaw suivait bien et marquait de près avec sa demi-volée rasante du gauche qui faisait poteau rentrant ! (2e). Redoutable, mais cela n'a pas suffi contre des Italiens plus joueurs.

2. Des Three Lions hermétiques

John Stones
John Stones n'a pas été beaucoup inquiété par les Italiens. / Visionhaus/Getty Images

C'est une des caractéristiques de l'Angleterre de Gareth Southgate. À défaut d'avoir développé une équipe séduisante, le sélectionneur a complètement verrouillé le bloc de son équipe.

Les Three Lions sont ainsi devenus progressivement hermétiques au fil de cet Euro, en atteste leurs deux buts encaissés durant la compétition.

Ils ont toutefois subi le réveil italien en seconde période, mais ont géré pour aller aux prolongations avant de s'incliner aux tirs au but. L'Angleterre termine avec seulement deux buts encaissés, mais pas de trophée. "Its not coming home !"

3. L'Italie crescendo

Leonardo Bonucci
Leonardo Bonucci a redonné espoir aux Italiens. / Claudio Villa/Getty Images

L'Italie en mode bipolaire. Attentiste et complètement à coté de ses pompes en première mi-temps, la Squadra Azzurra s'est inspirée de l'activité de Chiesa pour se réveiller.

Les Anglais ayant décidé de ne faire que défendre après avoir ouvert le score (2e), l'Italie s'est mise à développer son jeu léché auquel elle nous a habitué.

À force de multiplier les vagues sur les buts de Pickford, le verrou anglais a sauté. Sur un corner, Verratti surgissait pour une une tête à bout portant, mise sur le poteau par Pickford ! Mais Bonucci suivait et concluait de près (67e) ! Une montée en puissance salvatrice.

4. Chiesa, poison omniprésent

Federico Chiesa
Federico Chiesa a été un des seuls Italiens dans le coup. / John Sibley - Pool/Getty Images

Dominée, malmenée, on a eu du mal à reconnaître la Squadra Azzurra si séduisante de cet Euro. Les Transalpins ont semblé endormis, anesthésiés par des Anglais bien plus tranchants.

Un homme a été dans le coup : Federico Chiesa. L'ailier de la Juventus a sonné la révolte face à la domination britannique.

Dans un duel, Federico Chiesa résistait à Declan Rice en repiquant dans l'axe et progressait depuis la ligne médiane. Son tir à ras de terre du gauche, aux portes de la surface anglaise, flirtait avec la base du poteau droit ! (35e)

En seconde mi-temps, le feu follet de la Juventus a déclenché un tir aux confins de la surface que Pickford a repoussé, allant très vite au sol (62e). L'homme providentiel côté italien.

5. Donnarumma, maître des tirs au but

Jadon Sancho, Gianluigi Donnarumma
Gianluigi Donnarumma arrête la tentative de Jadon Sancho. / John Sibley - Pool/Getty Images

Après des prolongations indécises, les deux nations ont dû aller ferrailler lors de la terrible séance de tirs au but.

Une séquence durant laquelle Gianluigi Donnarumma a été grand. Le portier de l'AC Milan a d'abord forcé Rashford à croiser sa frappe sur le poteau.

Il a ensuite arrêté la tentative de Jadon Sancho, puis a envoyé l'Italie sur le septième ciel en stoppant le tir au but de Bukayo Saka !

facebooktwitterreddit