Interview : L'analyse de René Malleville sur l'OM version 2020-2021

Oct 29, 2020, 2:51 PM GMT+1
René Malleville s'est fait connaître grâce à sa "minute" devenue virale à Marseille, après chaque matches de l'OM
René Malleville s'est fait connaître grâce à sa "minute" devenue virale à Marseille, après chaque matches de l'OM | Getty Images / Photo DR
facebooktwitterreddit

Supporter invétéré de l'Olympique de Marseille et personnalité bien connue de la cité phocéenne, René Malleville revient sur le début de saison de l'équipe. Ses déceptions sur le jeu, sur la stratégie d'André Villas-Boas ou encore sur certains cadres, l'homme de 72 ans ne mâche pas ses mots, comme à son habitude.

En exclusivité pour 90min, il analyse l'OM version 2020-2021.

NB : Interview réalisée avant la victoire face à Lorient et le match contre Manchester City en Ligue des Champions.

Le début de saison de l’OM

Les Phocéens connaissent un début de saison en dents de scie. Classés quatrièmes depuis leur victoire face à Lorient samedi dernier (1-0), la défaite face à Saint-Etienne au Vélodrome, le nul face à Metz, Lille ou Lyon, et surtout le revers contre l'Olympiakos en Ligue des Champions ont du mal à passer. Ainsi que les difficultés dans le jeu.

"C’est un début de saison un peu chaotique et la victoire contre Paris ça a été l’arbre qui cache la forêt. Moi je le dis honnêtement, j’aurais préféré perdre face au PSG et gagner les autres matchs contre Lille, Saint-Etienne etc..." nous admet René Malleville

"Face à Bordeaux, avec ce 4-4-2 losange, ça a eu l’air de mieux marcher mais ce n’est pas suffisant. Là on est dans la merde, on a même perdu face à l’Olympiakos. Ce match m’a exaspéré encore plus. C’est gravissime alors que c’est l'équipe la plus "minus" du groupe, je ne comprends pas. On a perdu un à zéro face à l’OLYMPIAKOS, pas face au Bayern Munich mais face à l’OLYMPIAKOS. Je ne le supporte pas. C’est inadmissible."

"Y’a des mecs sur le banc dont Henrique, tu dis que c’est une pépite, mais mets-le alors ! Tu attends quoi pour le mettre ?!"

René Malleville

Des cadres décevants au milieu et en attaque

La devise de l'OM "Droit au but" n'est pas réellement respectée pour l'instant du côté Olympien. Très efficace sur coups de pied arrêtés, les situations offensives et les occasions de but dans le jeu se font très rares. Avec onze buts en neuf matchs, toutes compétitions confondues, Payet, Benedetto ou Sanson déçoivent.

"Il faut changer la tactique mais il faut aussi changer les joueurs. Benedetto il n’est pas dans le coup. Après certains disent que Payet ou Thauvin ne lui donnent pas de bons ballons, je peux en convenir mais il n’y a pas que ça. Y’a des mecs sur le banc dont Henrique, tu dis que c’est une pépite, mais mets le alors ! Tu attends quoi pour le mettre ?!

"Cette attaque et ce milieu de terrain en ce moment, ils sont nuls à chi**. "

René Maleville

La prestation de certains joueurs... Contre l’Olympiakos, un mec comme Valbuena, il nous a ridiculisé. Il faut dire les choses comme elles sont. Payet n’a pas été à la hauteur, Thauvin à part deux ou trois actions, nul, Benedetto n’en parlons pas, la seule action qu’il a, il l'a foire, Sanson je le trouve pas en forme, depuis quelques matchs.

Rongier à la limite, allez Rongier, c’est pas mal. La défense, un mec comme Amavi peuchère, à cause de lui, le but y est mais sinon il fait ses matchs depuis le début de saison, un mec comme Alvaro, Caleta-Car, et à un degré moindre Sakai, aussi. Mandanda évidemment n’en parlons pas." 

L'avenir en Ligue des Champions

L'OM a retrouvé la plus grande compétition européenne après sept ans d'absence. En 2013, le club n'avait pas brillé avec six défaites d'affilées et zéro point lors de la phase de poules. En cumulant avec les défaites précédentes et celles contre l'Olympiakos et Manchester City, Marseille est à onze matchs consécutifs sans succès. Pourtant le tirage, sur le papier, paraissait abordable cette année.

"Je pensais que c’était un tirage abordable, pour passer au moins un cap. Pas pour gagner la LDC. Mais pour passer un cap. Je nous en pensais capables. Mais, malheureusement, j’ai l’impression qu’on va passer un peu pour des c***, j’espère que non, mais j’en ai bien peur.

Mais pour une qualification en huitièmes.. nooooon. Tu perds contre Olympiakos... J’y crois plus trop. La seule chose que j’espère c’est qu’on va pas faire comme il y a sept ans, un zéro pointé. C’est aussi pour ça que j’aurais aimé qu’on gagne contre les Grecs. Mais là je me fais un brave soucis. "

Les choix tactiques d'André Villas-Boas

Un dispositif critiqué, des joueurs titulaires alors qu'ils ne sont pas au niveau, AVB voit les critiques s'abattre sur lui et ses choix. Son habituel 4-3-3 n'a l'air de plus fonctionner, alors que la tentative en 4-4-2 losange paraît plus adapté.

"L’année passée, il avait réussi à faire des miracles, à créer une cohésion dans l’équipe. Et je vais le dire honnêtement, Villas-Boas, je l’ai adoré mais là je me pose des questions. Pourquoi, comme Garcia à un moment donné, il ne change pas son dispositif de jeu. Toujours ce 4-3-3, alors qu’il a installé un 4-4-2 contre Bordeaux et ça n’a pas été si mal."

"C’est un entraîneur intelligent. J’arrive pas à comprendre qu’il ne se remette pas en question. Je comprends l’agacement des supporters car j’en suis un et je commence à m’agacer. "

René Malleville

"Je comprends pas qu’il mette ce Benedetto devant alors qu’au niveau des statistiques Mitroglou fait mieux que lui. Y’a Aké sur le banc. Y’a plein de trucs que je ne comprends pas avec AVB. Alors je vais pas le matraquer parce que je l’adore, mais je voudrais qu’il explique pourquoi il garde cette même tactique de jeu alors qu’il voit que ça ne va pas."

Le mercato de l’OM

Avec peu ou pas d'argent, Pablo Longoria, le nouveau directeur sportif, a réussi à dénicher plusieurs joueurs à moindre frais. Nagatomo est arrivé libre, Gueye aussi, Cuisance et Balerdi sont en prêts avec option d'achat et le seul vrai coût concerne l'attaquant Luis Henrique pour 8 millions d'euros. Un achat compensé par la vente de Bouna Sarr au Bayern Munich.

"Le mercato de Marseille est bon, enfin bon, au vu de nos finances, il est pas mal. Mais nos recrues, Luis Henrique, Cuisance, les mecs on les met pas titulaires. A quoi ça sert d’acheter ça en nous disant que c’est des “pépites” et ils ne jouent pas. Tu me les fais rentrer à 15 minutes de la fin dans un match de Ligue des Champions."

"Après on me dit “ouais faut les mettre petit à petit dans le bain”, mais non ! Faut les mettre dans le bain de suite ! Il faut qu’ils soient là d’entrée. J’en peux plus d’entendre qu’ils doivent s’adapter. On est à une époque à l’OM où on n’en veut plus des mecs qui doivent s’adapter, on veut des mecs qui sont adaptés. Quand tu signes ici, tu sais où tu vas, tu sais qu'il y a la pression, qu'il y a la LDC, si t’es pas capable tu viens pas." 

"Je regrette le départ de Bouna Sarr, si le Bayern l’achète c’est que ce n’est pas une mer**. Moi il me plaisait Bouna, sur l’aile droite, il montait, il était l’un des rares qui faisait des passes à Thauvin, et il savait centrer. Sakai c’est un bon joueur mais il ne sait pas monter et centrer. Et pour la somme à laquelle on a vendu Sarr, c’est dérisoire, je dis que c’est du gâchis. 10 millions c’est cadeau." 

"Et la prolongation qui ne vient pas de Thauvin, ça me casse les coui****. Car moi je l’adore, donc ça me gonfle vraiment, j’espère qu’il ne partira pas."

René Malleville

Que peut espérer Marseille cette année ?

Ce n'est que le début de saison, mais les espoirs commencent déjà à s'éteindre sur la Canebière avec un mauvais départ en Champions League, et des performances inégales en championnat. Peut-on tout de même rêver d'une bonne surprise ?

"J’espère qu’on sera sur le podium, ce sera largement bien mais on ne fera pas une grande saison. On est trop mal parti pour faire une grande saison. Si on devait faire une grande saison, ça se verrait déjà maintenant."

Si on est sur le podium c’est un miracle. Et peut-être une coupe, je l’espère, mais je ne rêve pas. Ça fait bien longtemps que je suis supporter de l’OM, je ne rêve plus. Mais je trouve normal que les jeunes rêvent, ils ont raison, mais moi ce n’est plus mon cas."

facebooktwitterreddit