Paris Saint-Germain

Info 90min : Dele Alli ne digère pas son transfert avorté vers le PSG

Matthieu Agro
Cette saison, Dele Alli cire le banc des Spurs. Il n'a disputé que 4 matches avec les Spurs
Cette saison, Dele Alli cire le banc des Spurs. Il n'a disputé que 4 matches avec les Spurs / Visionhaus/Getty Images
facebooktwitterreddit

Selon les informations de 90min en anglais, le milieu de terrain de Tottenham Dele Alli a très mal réagi à l'avortement de son prêt au Paris Saint-Germain. Les Spurs ne sont pas parvenus à conclure un deal avec le Club de la Capitale, qui désirait le joueur.

Finalement, Dele Alli n'a pas posé ses valises à Paris.. L'international anglais comptait se relancer en France et aurait retrouvé son ancien coach Mauricio Pochettino. Celui qui l'avait lancé en Premier League en 2015.

Le PSG était intéressé par Alli avant même que Pochettino ne soit nommé nouvel entraîneur début janvier, mais la présence de son ancien mentor des Spurs semblait pouvoir sceller l'accord. En disgrâce avec José Mourinho cette saison, Delle Alli est en perdition sur les bords de la Tamise (seulement 4 matches disputés cette saison) et voit ses chances de disputer l'Euro compromises.

Si Daniel Levy, président des Spurs, jugeait que le joueur était encore en pleine progression et représentait toujours l'avenir du club, cette mésentente entre Alli et son coach a influencé sa volonté de lui trouver une porte de sortie cet hiver.

Un départ avorté qui s'est joué sur des détails

Le président de 58 ans comptait donc proposer un prêt de 18 mois au PSG sans option d'achat, mais les Parisiens ont insisté pour y inclure l'option payante. Une clause non acceptable pour l'homme d'affaires britannique, qui s'est toujours déclaré fan du joueur de 24 ans.

Dele Alli avait à coeur de rejoindre le Paris Saint-Germain pour s'aligner, notamment, aux côtés de Neymar et Kylian Mbappé. Cette désillusion est une véritable bombe à retardement en vue de l'Euro, qui est son objectif principal en 2021 selon 90min.

Avec les Three Lions, Alli maintenant relégué derrière les nouvelles têtes Foden, Grealish, Maddison ou Mount. Il ne lui reste donc plus qu'à se remettre à travailler, pour espérer revenir dans les plans de José Mourinho. Car avec le Portugais, on n'est jamais à l'abri d'une volte-face, d'un côté comme de l'autre.

facebooktwitterreddit