Ligue 1

Incidents Lyon - Marseille : Cardoze contredit Aulas et assure que l'arbitre ne voulait pas reprendre

Olivier Halloua
Jacques Cardoze
Jacques Cardoze / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Jacques Cardoze a remis de l'huile sur le feu. Le directeur de la communication de l'OM assure lui-aussi que l'arbitre principal ne voulait pas reprendre la rencontre. Le poker menteur continue entre Lyonnais et Marseillais.


Quel imbroglio... Au lieu d'évoquer l'agression subie par Dimitri Payet, les acteurs de l'Olympico évoquent l'affaire dans l'affaire. A savoir qui dit la vérité ? A-t-il été évoqué une possible reprise de la rencontre par Ruddy Buquet. L'arbitre scande sur tous les plateaux que non. Et le préfet du Rhône ainsi que Jean-Michel Aulas affirment que oui. Jacques Cardoze rajoute sa pierre à l'édifice en assurant aussi que la décision était d'entrée de ne pas reprendre.

"Les paroles officielles comptent"

Au micro de RMC Sport, le directeur de la communication de l'OM persiste et signe. "Pour moi il n’y a que les paroles officielles qui sont les bonnes. L’arbitre a été très clair. Il a dit qu’il n’avait jamais eu l’intention de faire reprendre la rencontre. Je n’étais pas dans le vestiaire des arbitres mais j’en ai discuté avec Pablo Longoria, il n’a jamais voulu reprendre. Qu’il y ait eu des discussions sur le contexte autour du stade, comme à Nice, et la possibilité de faire empirer les choses à la suite d’un arrêt précoce, oui. C’est normal, le Préfet s’intéresse avant tout à la sécurité des 50.000 présentes ce dimanche soir. C’est logique. Mais l’interprétation que peuvent en faire certains n’est pas notre positon. Notre position c’est que l’arbitre a été très clair du début à la fin de cette heure et demie de non-match. Il n’a jamais considéré que les conditions étaient réunies", affirme Cardoze dans l'After Foot.

Une déclaration qui contredit une nouvelle fois les dires du président Aulas. La commission de discipline se réunit aujourd'hui (lundi) afin de démêler le vrai du faux. Des sanctions devraient être prises contre l'OL. De plus, nous saurons la décision finale sur la débouchée de cette rencontre arrêtée à la quatrième minute.

facebooktwitterreddit