Euro 2020

Histoire d'Euro: Michel Platini porte la France à l'Euro 1984

Sami Yansi
Michel Platini, lors de l'Euro 1984
Michel Platini, lors de l'Euro 1984 / Alessandro Sabattini/Getty Images
facebooktwitterreddit

Après le "drame de Séville", où l'équipe de France s'est faite éliminée en demi-finale de la Coupe du Monde 1982, les coéquipiers de "Platoche" ont remporté la Coupe d'Europe des Nations en 1984, en France. Le triple Ballon d'Or a porté son équipe vers le triomphe lors d'un tournoi mémorable. Flashback en cinq étapes.


1. Premier triplé en sélection contre la Belgique

FBL-EURO-1984-FRANCE-SPAIN
Michel Platini face à la Belgique / -/Getty Images

Quatre jours après le premier match des Bleus, remporté face au Danemark (1-0), Michel Platini a frappé les esprits de tous les Français et Européens. Le 16 juin 1984, à Nantes, pour l'inauguration du nouveau stade de la Beaujoire, la France affrontait la Belgique, à 17h15. Une équipe très joueuse et redoutée.

"La Belgique à cette époque, c'était une super équipe", se remémorait le défenseur Manuel Amoros. "C'est après ce match qu'on a compris qu'on pouvait aller loin et que Michel était en pleine forme". Les Belges s'inclinent lourdement (5-0) grâce à un triplé de du génial numéro 10, qui a régalé avec un but du gauche, un du droit et un de la tête.

Dès la 4e minute, le Ballon d'Or 1983 débloquait la situation et mettait la France sur orbite d'une frappe puissante après un coup franc de Battiston sur la barre.

Entouré de deux autres meneurs de jeu, Alain Giresse et Bernard Genghini, "Platoche" a illuminé la pelouse de sa technique et sa vision du jeu. Un pénalty et un coup de tête plus tard, Platini comptait déjà quatre buts en deux matchs.

2. Récidive face à la Yougoslavie

FBL-EURO-1984-FFF-PLATINI
Michel Platini, Euro 1984 / STAFF/Getty Images

Lors du troisième match du groupe 1, la France fait face à une Yougoslavie déjà éliminée mais qui regorge de talents individuels tels que Mecha Bazdarevic, Dragan Stojkovic ou Safet Susic.

Libérés, les Yougoslaves menaient 1-0 à la pause. "Dans les vestiaires de Geoffroy-Guichard, Michel n'était pas inquiet" se souvenait Bruno Bellone dans Le Parisien. Il m'a dit : Si j'ai un coup franc exploitable, tu verras, ce sera but ! ».

Ce soir-là, le capitaine tricolore a prouvé qu'on pouvait lui faire confiance. A lui seul, d'un coup du chapeau (trois buts consécutifs), il a tout renversé, marquant encore du pied gauche, de la tête puis du pied droit (le fameux coup franc annoncé).

" Près de quarante ans après, je crois que c'est son match le plus abouti. Il volait littéralement.", se rappelait Jean-Marc Ferreri. Un match qui est resté dans les annales.

3. "Arconada" durant la finale face à l'Espagne

France v Spain - Euro 1984 Final
Michel Platini (au centre), entouré de ses coéquipiers lors de son but en finale / Trevor Jones/Getty Images

En finale contre l'Espagne, le temps était lourd et le match crispé. Mais Platini a fait encore la différence. Son coup franc, à la 57e minute n'était pas un chef-d'œuvre mais le portier espagnol, Luis Arconada, a relâché le ballon dans sa propre cage. Baptisant, à son corps défendant, ce type de boulette pour un portier. En fin de match, l'attaquant Bruno Bellone a scellé la victoire française. Ce dernier a rendu hommage à son capitaine, à l'issue du match "J'ai joué avec Dieu cet été-là. Il était touché par la grâce".

4. 9 buts lors d’un tournoi majeur

Michel Platini, Carlos Alonso
Michel Platini, en finale de l'Euro 1984 / STAFF/Getty Images

Lors de cette édition de la Coupe d'Europe des Nations, Michel Platini aura marqué à neuf reprises, en seulement cinq matchs lors de la phase finale de l'Euro.

Platini a dépassé toutes les attentes en marquant dans chacune des cinq rencontres, dont deux coups du chapeau en phase de groupes contre la Belgique et la Yougoslavie.

Ses trois autres buts ont aussi été décisifs, en demi-finale contre le Portugal et en finale contre l'Espagne.


37 ans après, alors que les équipes peuvent disputer jusqu'à sept rencontres, son record est resté inégalé.

5. Premier titre en sélection

Michel Platini
Michel Platini qui soulève son premier trophée en sélection / Alessandro Sabattini/Getty Images

Michel Platini était buteur et capitaine à l'Euro 1984 (9 des 14 buts marqués par son équipe). Il remporte son premier trophée en sélection, dans un Parc des Princes archi comble.

"Aucun joueur dans le monde ne lui était alors supérieur, je crois. Il nous a marqué tant de buts, sauvé tant de matches ! Quel footballeur exceptionnel, quelle démonstration extraordinaire en 1984 ! Il avait tout, la technique, le mental et même le physique" déclarait son ancien sélectionneur, Michel Hidalgo, dans Foot Mag en 2015.

Il était aussi source d'inspiration de grands joueurs, tel que son digne successeur, Zinédine Zidane : "Quand j'étais petit et que je jouais avec mes amis, j'étais toujours Platini".

facebooktwitterreddit