Olympique Lyonnais (OL)

Grosse sanction pour Jean-Michel Aulas après les menaces contre l'arbitre d'OL-OM

Alexis Amsellem
Le président de l'OL n'a pas été épargné par la LFP
Le président de l'OL n'a pas été épargné par la LFP / PHILIPPE DESMAZES/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le rapport de l'arbitre suite à l'arrêt d'OL-OM a fait état de pressions de Jean-Michel Aulas à son encontre. Suite à ces accusations le président lyonnais a écopé d'une lourde sanction de la commission de discipline de la LFP.

Lors du match qui opposait l'Olympique Lyonnaiset l'Olympique de Marseille le 21 novembre dernier, Dimitri Payet s'est retrouvé victime d'un jet de bouteille d'eau (parmi de nombreux autres projectiles) qui a entraîné la suspension puis l'arrêt du match par l'arbitre Ruddy Buquet.

Suite à cette soirée rocambolesque, Jean-Michel Aulas aurait fait pression pour une reprise du match et aurait proféré des menaces à l'encontre de Ruddy Buquet qui s'y opposait. Selon l'arbitre, le dirigeant de l'OL lui aurait notifié : "La compétition dépend de la LFP, vous de la FFF, je fais malheureusement partie du Comex et ça ne va pas en rester là"

La commission de discipline de la LFP a donc statué sur cette affaire et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle n'a pas épargné le dirigeant lyonnais.

Dix matchs de suspension dont cinq matchs avec sursis

Le président de l'OL se retrouve donc sanctionné de dix matchs de suspension dont cinq matchs avec sursis. Cela lui interdit l'accès au banc de touche, au vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prendra effet le mardi 21 décembre 2021 à 0h00, en application de l’article 18 du règlement disciplinaire de la LFP.

Il est fort probable qu'une réaction de Jean-Michel Aulas, suite à ces décisions, ne fera pas attendre très longtemps.

facebooktwitterreddit