Girondins de Bordeaux

Girondins de Bordeaux : Quelle est la fortune de Gerard Lopez ?

Baptiste Blanchard
Gérard Lopez a repris les Girondins de Bordeaux.
Gérard Lopez a repris les Girondins de Bordeaux. / PHILIPPE LOPEZ/Getty Images
facebooktwitterreddit

Nouveau propriétaire des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez est une figure connue du football français. Mais à combien s'élève sa fortune ?


4 milliards de dollars. Telle est la fortune de Gerard Lopez selon la presse spécialisée. La réputation de l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois n'est plus à faire.

Un entrepreneur actif dans les technologies, l'énergie et le sport

Entrepreneur aux multiples casquettes, Gerard Lopez a fait fortune dans les nouvelles technologies. En 2003, il investit dans un petit logiciel (à l'époque), Skype. Pour décrocher le gros lot, il revend ses parts au géant américain Ebay pour la somme de 4,1 milliards d'euros.

L'homme est également à la tête de Nekton, une entreprise spécialisée dans la levée de fonds pour des projets d'infrastructures pétrolières et dans la négoce de produits bruts et raffinés.

Passionné de sport depuis son plus jeune âge, sa puissance financière lui permet de devenir un acteur dans ce domaine. En 2009, il rachète l'écurie de Formule 1 Lotus F1 Team.

La période lilloise (2016-2020)

C'est à partir de 2016 que Lopez devient une figure connue aux yeux des Français. Le 16 octobre 2016, Gérard Lopez est entré en négociations exclusives avec le président Michel Seydoux pour le rachat du LOSC dont il devient officiellement propriétaire et président le 26 janvier 2017.

Durant quatre ans, il va appliquer sa méthode, simple en apparence : dénicher des jeunes talents et les vendre plus cher qu'ils ont été achetés. Une méthode loin de faire l'unanimité. Gérard Lopez sait qu'il suscite critiques et interrogations. L

ors de son départ de Lille fin 2020, ce dernier avait simplement déclaré : "Je quitte le club en laissant derrière moi un héritage de talents pour le futur". 

La méthode de "trading" de Lopez

Sa philosophie a payé puisque les Nordistes sont allés décrocher le titre de champion de France au nez et à la barbe du PSG en 2021. Mais si le "trading" de joueurs a été bénéfique sportivement avec un LOSC redevenant un club important dans l'Hexagone, il ne l'a pas été financièrement, avec une dette de plus de 120 millions d'euros, principale raison de son éviction en décembre 2020.

Six mois avant le succès lillois en Ligue 1, l'ancien patron de l'écurie de Formule 1 Lotus avait été poussé dehors par le fonds prêteur Elliott Management auprès duquel il avait dû emprunter plus de 225 millions d'euros sans parvenir à en rembourser la moitié.

Le nouveau challenge bordelais

Maintenant propriétaire des Girondins de Bordeaux, qu'il a sauvé du dépôt de bilan grâce à un accord avec King Street et Fortress, anciens actionnaires du FCGB, Lopez a des ambitions avec le club au Scapulaire.

Pour y parvenir, il y est allé fort, comme il l'avait fait dans le Nord en attirant Marcelo Bielsa. Il a ainsi enrôlé le sélectionneur de la Suisse Vladimir Petkovic, récent bourreau de l'équipe de France en huitièmes de finale de l'Euro. Les supporters ultramarines peuvent souffler, le chapitre Frédéric Longuépée est définitivement tourné.

facebooktwitterreddit