Franck Ribéry se confie suite à l'annonce de sa retraite

Alexis Goudlijian
Franck Ribéry a donné le clap de fin vendredi.
Franck Ribéry a donné le clap de fin vendredi. / Ivan Romano/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au lendemain de l’annonce officielle de l’arrêt définitif de sa carrière, Franck Ribéry a accordé un entretien au journal La Gazzetta dello Sport. Et le Français nourrit d’énormes regrets sur la cause de son départ à la retraite.


Après un début de saison marqué par de nombreuses absences, liées notamment à des douleurs aux genoux, l’ailier Franck Ribéry a décidé, sous la contrainte, de quitter le football professionnel en annonçant son départ immédiat à la retraite vendredi.  

La fin d’une immense carrière pour le joueur de 39 ans qui aura remporté les plus grands trophées possibles en club, ainsi qu’une finale de Coupe du monde en 2006 avec l’équipe de France. 

Le dépit de Ribéry sur sa fin de carrière

Mais surtout l’heure est aux regrets pour un joueur qui aurait mérité de biens meilleurs adieux. Dans les colonnes du journal La Gazzetta dello Sport ce samedi, celui qui vient de quitter la Salernitana a livré un récit poignant sur ses adieux au football, et l’état de ses genoux…

"J’ai compris que je devais arrêter il y a un mois lors d’une consultation à Munich. Je pensais qu’on pourrait trouver une solution. Mais je vais devoir me faire opérer pour simplement avoir une vie normale. (…) J’aurais voulu choisir quand arrêter", a déploré le Tricolore. Une déception compréhensible et forcément partagée par de nombreux observateurs, tant Ribéry aura illuminé le football de par son talent et sa fraîcheur. 

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce huitième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on se penche sur l'arrivée de Laurent Blanc à l'OL et on tente de prédire à quelle place finira le club en Ligue 1 cette saison  ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit