Équipe de France

France (U20) - Argentine (U20) : Les 5 leçons à retenir de cette démonstration des Bleuets (6-2)

Steeven Occhipinti
Les Bleuets, avec Adil Aouchiche, ont brillé dans ce match.
Les Bleuets, avec Adil Aouchiche, ont brillé dans ce match. / Srdjan Stevanovic/GettyImages
facebooktwitterreddit

Les Bleuets n'ont pas tremblé ! Dans un match capital dans la course à la qualification, la France U20 s'est offert une impressionnante victoire contre l'Argentine (6-2). Un succès qui lui permet de doubler son adversaire du jour et de rejoindre sereinement le dernier carré du Tournoi de Toulon.


1. La France U20 en démonstration

Quelle performance de la part des Bleuets dans ce Tournoi de Toulon ! Après une première défaite contre le Panama, l'équipe de Bernard Diomède s'est repris avec la manière. Elle s'est offert une manita contre l'Arabie Saoudite (5-0). Et elle n'a pas baissé le pied contre l'Argentine, l'autre cador du groupe (6-2) !

Très précis dans le dernier geste, les Bleuets ont pu se faire plaisir. Ils ont très vite pu se mettre à l'abri, puisqu'ils menaient de trois buts à la pause. Ensuite, la France est restée joueuse et n'a pas manqué d'augmenter l'addition. Avec ces deux gros succès de suite, elle peut logiquement nourrir de grandes ambitions pour cette fin de compétition.

2. L'arrière-garde tricolore n'a pas à s'inquiéter

Pour le moment, la France U20 n'avait pas encaissé le moindre but dans cette compétition. Après une défaite aux penalties contre le Panama, les Bleuets avaient gardé leur cage inviolée lors du large succès contre l'Arabie Saoudite (5-0). Et les hommes de Bernard Diomède auraient pu poursuivre contre l'Argentine.

Quasiment jamais mis en difficulté en première période, ils ont toutefois encaissé un but à la 59ᵉ minute de jeu et un autre en fin de match. Melvin Zinga et sa défense ne pouvaient toutefois pas faire grand-chose. Alejandro Garnacho a inscrit un coup-franc assez incroyable, avant de s'offrir un penalty. Il n'y a donc pas de quoi s'inquiéter pour les Bleuets !

3. Sékou Mara en grande forme

Tous les joueurs tricolores ont pu montrer un très beau visage dans cette rencontre. Difficile toutefois de ne pas placer Sékou Mara parmi les meilleurs éléments du match. Le jeune attaquant des Girondins de Bordeaux s'est offert un doublé. Les deux buts se ressemblent. Lancé dans la profondeur, il n'a pas manqué de tromper la vigilance de Francisco Gomez.

Il a posé de très gros problèmes à la défense argentine. Il compte désormais trois buts dans cette compétition. Sékou Mara aura encore l'intention de briller lors des prochaines échéances. Sorti à l'heure de jeu, il aura le temps de recharger les batteries.

4. Une défense argentine aux abonnés absents

On s'attendait à une rencontre beaucoup plus compliquée pour les Bleuets ! Pourtant, la France U20 n'a eu aucun mal à s'imposer. Il faut dire que la défense argentine a été loin d'être rassurante. Dès les premières minutes de jeu, les attaquants tricolores ont facilement pu prendre la profondeur derrière l'arrière-garde de l'Albiceleste.

Pour ne rien arranger pour l'Argentine, son portier n'a pas été en grande forme. Francisco Gomez fait une faute de main sur le coup-franc d'Adil Aouchiche et aurait pu faire mieux sur certains buts tricolores. Une grosse désillusion pour une équipe qui n'avait pas encaissé le moindre but avant ce match.

5. Les Bleuets prennent la première place

La France U20 le savait ! Pour s'assurer la première place, il fallait s'imposer contre l'Argentine. Un match nul aurait pu lui permettre de passer parmi les meilleurs deuxièmes, mais rien n'était certain. Et l'équipe de Bernard Diomède n'a pas fait dans le détail. Elle s'est largement imposée face à une nation qui avait remporté ses deux premiers matches (6-2).

Un succès qui lui permet de terminer en tête et de composter son ticket pour le dernier carré. Les Bleuets disputeront leur demi-finale la semaine prochaine. Et avec ce qu'on a vu aujourd'hui, on peut se montrer optimiste pour eux !

facebooktwitterreddit