Équipe de France

France - Kazakhstan (8-0) : Les 4 leçons de la qualification sensationnelle des Bleus pour le Qatar

Olivier Halloua
Kylian Mbappé inscrit un quadruplé
Kylian Mbappé inscrit un quadruplé
facebooktwitterreddit

L'Equipe de la France remplit le contrat au Parc des Princes (8-0). Les Bleus plient la rencontre en trente minutes grâce à un triplé de Kylian Mbappé. Une volée, un plat du pied et une tête pour un premier hat-trick en sélection pour la star du PSG. Ensuite, un nouveau mouvement sur les ailes permet à Karim Benzema de ponctuer l'énorme prestation de la nation tricolore. Deux minutes plus tard, le buteur du Real Madrid retrouve encore le chemin des filets sur un une-deux parfait avec Mbappé.

S'ensuit un récital offensif dingue. Adrien Rabiot sur corner, Antoine Griezmann sur penalty puis... encore le Prince de Bondy pour son quadruplé. Un exploit inégalé depuis 1959. Grâce à cette énorme victoire, l'EDF assure sa place pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar.


Les quatre leçons de la rencontre

Des ailes dynamisées

Didier Deschamps semble trouver une formule pertinente sur les ailes. Kingsley Coman développe une activité sensationnelle dans son couloir droit. Deux passes décisives fantasques et énormément de mouvements face au bloc bas adverse. En comparaison avec Benjamin Pavard, on ressent plus de stabilité sur tous les fronts. À voir face à des ailiers plus dynamiques en face bien évidemment.

À la parallèle, Théo Hernandez confirme. Deux bonbons offerts à Mbappé puis Benzema en seconde période. La complémentarité évidente avec son frère Lucas se confirme. Cette aile lui appartient sans contestations possibles. Même dans le repli défensif, sa hargne lui permet de compenser ses montées incessantes.

Benzema- Mbappé, le duo fort des Bleus

Une complicité qui donne des idées au Real Madrid. De plus en plus, nous assistons à la naissance d'une doublette exceptionnelle des Bleus. Karim Benzema et Kylian Mbappé se trouvent toujours plus facilement. Encore de nombreux ballons échangés dans la zone de vérité. Sur la seconde réalisation du capitaine madrilène, le une-deux des deux hommes permet au KB9 de dépasser David Trézeguet au classement des meilleurs buteurs de l'EDF.

Ils prennent du plaisir à disputer cette rencontre ensemble. En parlant le même football, tout de suite les choses s'avèrent plus évidentes. On a hâte d'en voir plus en 2022 pour la Coupe du Monde.

Rabiot ne gagne pas de points

Peut-être une Unpopular Opinion pour certains. Pour nous, Adrien Rabiot ne gagne pas de points dans sa rivalité avec Aurélien Tchouaméni. Il marque sur une belle tête certes. Par contre, dans le contenu, nous avons du mal à lui trouver un impact quelconque. Ses transmissions traversent la latéralité face à un adversaire fébrile.

Une seule vraie percée à la base d'une-deux de Benzema et Mbappé. Tchouaméni apporte plus de sérénité et de garantie en tant que troisième lame. N'Golo Kanté réalise la majorité du travail et Rabiot semble se cacher derrière l'abattage de ses coéquipiers. Une déception mesurée pour le joueur de la Juventus Turin en manque de rythme.

Une relance parfaite

Un des aspects particulièrement rassurants de ce système réside en défense. Pas de Raphaël Varane ni de Presnel Kimpembe et pourtant une énorme qualité de relance. Jules Koundé marque des points par ses longs ballons lancés dans le dos de la défense adverse. Aucun déchet et déjà des circuits de transmissions établies.

Dayot Upamécano comme Lucas Hernandez tentent quelques percées pour apporter le surnombre. Les remplaçants font le taf car le dispositif semble totalement acquis par les Bleus. Désormais, nous attendons un même récital face à des adversaires plus rodés. Le test en Finlande se présente au moment propice.

facebooktwitterreddit