Équipe de France

France - Cameroun (4-0) : Les Tops et les Flops de cette entame de préparation à l'Euro 2022 réussie des Bleues

Steeven Occhipinti
Les Bleues ont facilement battu le Cameroun (4-0).
Les Bleues ont facilement battu le Cameroun (4-0). / FRANCK FIFE/GettyImages
facebooktwitterreddit

La France a soigné ses débuts pour sa préparation à l'Euro 2022. Les Bleues n'ont laissé aucune chance au Cameroun (4-0). Une large victoire qui leur permet de faire le plein de confiance avant le deuxième match amical contre le Vietnam. Focus sur les Tops et les Flops de cette rencontre.


Les Tops

1. La solidité défensive

Mylene Chavas
Mylène Chavas a vécu une soirée plutôt tranquille pour ses débuts avec les Bleues. / John Berry/GettyImages

On le sait, les Bleues possèdent l'une des meilleures défenses de toute l'Europe. On avait toutefois hâte de les voir en action alors que Wendie Renard n'était pas présente dans le onze de départ. Et difficile de ne pas se montrer satisfait du visage de l'Équipe de France.

Les joueuses de Corinne Diacre n'ont quasiment jamais été inquiétées par leur adversaire du soir. Elles ont d'ailleurs mis en place un gros pressing qui a fait très mal au Cameroun. Mylène Chavas n'a pas eu grand-chose à faire. Les Bleus conservent leur cage inviolée pour leur premier match de préparation.

2. La construction maîtrisée

Clara Mateo
Clara Matéo était souvent au départ des actions. / Catherine Steenkeste/GettyImages

Certes, l'opposition restait très faible. Les Bleues se sont toutefois montrées très sérieuses. Menant très vite de deux buts, elles auraient pu tomber dans la facilité et voir certaines joueuses tenter de briller individuellement. Mais ce n'est pas le cas ! La France a fait très forte impression sur le plan collectif.

Le danger pouvait venir de partout. Les milieux ont parfaitement lancé les actions tricolores, dans les couloirs, mais également dans l'axe. Elles n'en ont jamais trop fait. En jouant en une, deux ou trois touches de balle au maximum, elles ont pu mettre en grand danger la défense camerounaise. De très bon augure pour la confiance !

3. Les coups de pieds arrêtés, arme fatale

Ouleymata Sarr
Ouleymata Sarr s'est offert un doublé. / Catherine Steenkeste/GettyImages

C'est l'une des grandes forces de cette Équipe de France. Même sans Wendie Renard, les Bleues se sont montrées impressionnantes sur les coups de pieds arrêtés. Ce sera une grande force pour l'équipe de Corinne Diacre durant la compétition européenne. Encore ce samedi soir, plusieurs de leurs buts sont venus d'un corner !

Sur un coup de pied de coin joué à deux, Griedge Mbock s'est retrouvée à la retombée d'une mauvaise sortie de la portière camerounaise, pour inscrire le deuxième but des Bleues (38e). Entrée en jeu à la mi-temps, Ouleymata Sarr s'est, de son côté, offert un doublé sur une tête sur corner (58e et 63e). Un aspect qui pourrait débloquer des rencontres compliquées durant l'Euro.

4. Des joueuses qui ont marqué des points

Tournoi de France 2022"Women's France v Women's Netherlands"
Charlotte Bilbault a été très impressionnante devant la défense. / ANP/GettyImages

Il y a plusieurs éléments qui ont pu se mettre en évidence au cours de ce premier match de préparation. Comment ne pas évoquer Clara Matéo ? La joueuse du Paris FC a été impressionnante dans l'entrejeu. Très à l'aise balle au pied, elle a mis ses coéquipières dans les meilleures dispositions. On peut également parler de Charlotte Bilbault.

Dans un autre registre, elle a été primordiale devant la défense. Indispensable à la récupération, elle s'est occupée du sale boulot pour le plus grand bonheur de son équipe. Enfin, on peut noter l'entrée parfaite d'Ouleymata Sarr qui a pu s'offrir un doublé.

Les Flops

5. La précision dans les centres

Corinne Diacre
Corinne Diacre pourrait travailler les centres dans les jours à venir. / Eurasia Sport Images/GettyImages

Difficile de trouver à redire après la prestation des Bleues. Très convaincantes, elles ont pu s'offrir une large victoire (4-0). Il y a tout de même un aspect qui pourrait être amélioré dans les prochains jours : la réalisation des centres. En première période notamment, la France est souvent passée dans les couloirs.

Faisant le bon appel, au bon moment, les joueuses de couloir se sont souvent retrouvées en bonne position pour centrer. Pourtant, elles ont eu beaucoup de mal à trouver les attaquantes. Le score aurait pu être plus lourd avec un peu plus de réussite dans ce domaine.

6. Un rouge qui gâche la fête

FBL-WOMEN-TOURNOI DE FRANCE-FRA-BRA
Hawa Cissoko a pris un carton rouge en fin de match. / FRANCK FIFE/GettyImages

Seule ombre au tableau, l'expulsion de Hawa Cissoko. La joueuse de West Ham a pu faire son apparition à la 82ème minute de jeu, en lieu et place de Selma Bacha. Elle a alors pris un carton jaune seulement six minutes après son apparition. Et elle a écopé d'un deuxième avertissement dans les toutes dernières secondes de ce match.

7. Une opposition assez faible

Noel Le Graet
Noel Le Graet / Catherine Steenkeste/GettyImages

Pour ce premier match de préparation, la FFF aurait pu opter pour un adversaire un peu plus solide. Certes, les Bleues ont pu faire le plein de confiance. Elles n'ont toutefois jamais été mises en difficulté. Il faut dire que le Cameroun se trouve à la 54ème place du classement FIFA. Difficile de comprendre pourquoi la FFF n'a pas choisi un adversaire d'un autre calibre ?

L'Angleterre a notamment affronté les Pays-Bas (5-1), alors que le Danemark a défié le Brésil. En affrontant des adversaires de ce niveau, la France aurait pu se tester et entamer sa montée en puissance. Dans quelques jours, les Bleues concluront leur préparation contre le Vietnam, 32ème du classement FIFA.

Pour couronner le tout, la FFF a organisé ce match du côté de Beauvais. Un stade doté de 6000 places assises, quand l'Angleterre a rempli celui de Leeds, qui en fait 37 000. Nul doute que les Bleues auraient pu faire de même à Toulouse, à Nantes ou encore à Lens, par exemple. Dommage de ne pas offrir aux Bleues davantage d'exposition avant l'Euro.

facebooktwitterreddit