Ligue 1

FC Nantes - Bordeaux (3-0) : Les 5 leçons a retenir de ce match capital pour le maintien

Kristen Collie
La joie des Nantais après le troisième but.
La joie des Nantais après le troisième but. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/Getty Images
facebooktwitterreddit

Le FC Nantes est sorti vainqueur, ce samedi, de ce match de la peur entre deux monuments en péril du football français. Une troisième victoire consécutive, qui ouvre les portes du maintien aux Canaris et replonge les Girondins dans la crise.


1. Le maintien à l'horizon

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-BORDEAUX
Imran Louza, auteur du deuxième but sur penalty. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/Getty Images

Avec cette troisième victoire consécutive, le maintien n'est plus une utopie pour les hommes du général Kombouaré. À un point des premiers non relégables et à deux points de leur adversaire du jour, le peuple nantais peut nourrir de légitimes espoirs.

D'une part car ils affichent la meilleur forme de leur saison, à l'image d'un Kolo Muani et d'un Victor Moses retrouvés, et d'autre part car ils ont un calendrier abordable, avec un déplacement à Dijon, déjà relégué, et la réception de Montpellier, qui n'a plus rien à jouer.

Au contraire, les Girondins peuvent craindre le pire avec la réception du RC Lens et un déplacement à Reims.

2. Kalifa Coulibaly à la relance

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-BORDEAUX
Kalifa Coulibaly après avoir ouvert le score face à Benoît Costil. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/Getty Images

"Ça fait du bien de marquer", a lâché Coulibaly à la mi-temps. Il y a quelques mois, les supporters nantais se demandaient si leur attaquant était encore un joueur de football. En cette fin de saison, l'ancien joueur de la Gantoise pourrait devenir l'un des grands artisans du maintien nantais.

Relancé par Antoine Kombouaré, le Malien de 29 ans a ouvert le score de la tête suite à un beau service de l'étincelle Ludovic Blas (voir plus bas). Son deuxième but de la saison, après celui inscrit lors de la victoire fleuve contre Brest (1-4), le week-end dernier.

3. Des Girondins insipides

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-BORDEAUX
Les Girondins ont été catastrophiques. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/Getty Images

Bordeaux n'a pas l'habitude de lutter pour le maintien. Et ça se voit. Dépassés dans tous les secteurs de jeu, malgré quelques sursauts d'orgueil incarnés par le jeune Sekou Mara, les Girondins ont dû attendre la 37e minute de jeu pour s'offrir une première occasion franche, signée Hwang.

Le Sud-Coréen, meilleur buteur du club cette saison avec 11 buts, a tout loupé, ce samedi, malgré une louable activité.

Celui qui incarne le plus le naufrage bordelais est certainement Loris Benito, littéralement mangé par Randal Kolo Muani. Le Suisse a concédé le penalty (51') en bousculant le feu follet nantais, avant de voir son vis-à-vis ponctuer la marque (70').

4. Les étincelles nantaises

FBL-FRA-LIGUE1-BREST-NANTES
Ludovic Blas est l'auteur de la passe décisif sur le premier but nantais. / FRED TANNEAU/Getty Images

Ludovic Blas, Randal Kolo Muani, Simon Moses, ce trio offensif a fait vivre un calvaire à la défense bordelaise. Hommes forts du FC Nantes depuis le début de la saison, les trois jeunes étincelles ont été impliquées sur tous les buts nantais.

Inimaginable de voir de tels talents évoluer en Ligue 2.

5. La fin de la malédiction de la Beaujoire

FBL-FRA-LIGUE1-NANTES-BORDEAUX
Les Nantais ont enfin gagné à la Beaujoire. / SEBASTIEN SALOM-GOMIS/Getty Images

Près de sept mois ! Le FC Nantes n'avait plus goûté à une victoire dans son antre depuis le 18 octobre 2020 et un succès 3-1 contre Brest. Comme un signe, après avoir inauguré devant le stade une statue du légendaire Henri Michel.

Les Canaris ne sont pas morts !

facebooktwitterreddit