FC Barcelone

FC Barcelone - Real Valladolid (4-0) : Les notes de la nouvelle victoire sérieuse des Blaugrana

Olivier Halloua
Le FC Barcelone n'a pas tremblé.
Le FC Barcelone n'a pas tremblé. / Alex Caparros/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le FC Barcelone n'a pas tremblé face au Real Valladolid (4-0). Après une bonne première demi-heure, les Blaugrana ont pris l'avantage sur une nouvelle connexion Raphinha - Robert Lewandowski. Juste avant la mi-temps, Ousmane Dembélé a offert sur un plateau le deuxième but à Pedri.

Toujours sur le même rythme, Lewandowski a triplé la mise sur un nouveau geste de talent dans la surface. Après une frappe de l'international polonais, Sergi Roberto en a profité pour marquer la quatrième réalisation. Le FCB prend provisoirement la deuxième place du championnat toujours invaincu.

1. Marc-André Ter Stegen - 6,5/10

Marc Andre Ter Stegen
Marc-André Ter Stegen / Juan Manuel Serrano Arce/GettyImages

Deux parades à faire sur une belle séquence adverse. Hormis ses arrêts à 3-0, une soirée très tranquille pour Marc-André Ter Stegen.

2. Jules Koundé - 6/10

Jules Kounde
Jules Koundé / Alex Caparros/GettyImages

Sur un poste de pur arrière, Jules Koundé a eu beaucoup de difficulté logiquement pour sa première. Passe en retrait mal ajustée, centre mal senti, c'était compliqué pour lui d'exister réellement.

A la sortie d'Araujo, Koundé a pris l'axe avec plus d'aisance évidemment. Sa première grosse intervention défensive est arrivée sur un sauvetage dingue sur sa ligne. Des prémices intéressants.

3. Ronald Araujo - 6,5/10

Ronald Araujo
Ronald Araujo / Soccrates Images/GettyImages

A la vitesse ou en puissance, Ronald Araujo a trouvé la justesse pour couper les quelques contres mal joués du Real Valladolid. L'international uruguayen n'a pas raté grand-chose mais s'est contenté du minimum syndical, peu mis en difficulté.

Xavi l'a vite sorti afin de le faire souffler après beaucoup d'enchaînements ces dernières semaines.

4. Eric Garcia - 6,5/10

Eric Garcia
Eric Garcia / Soccrates Images/GettyImages

Plus appliqué et sollicité dans la relance, Eric Garcia n'a été en vue en première période que sur une tête envoyée sur le poteau de ses propres buts. Tant mieux quand on est défenseur.

Sa présence dans les duels a été déterminante pour récupérer certains ballons à la ligne médiane.

5. Alejandro Baldé - 5,5/10

Alejandro Baldé
Alejandro Baldé / Eric Alonso/GettyImages

Toujours aussi feu follet, mais moins percutant volontairement, Alejandro Baldé a réalisé une partition propre. L'arrière espagnol a accompagné les offensives sans se livrer.

Un travail propre et sans festivités comme son entraîneur catalan semble lui avoir demandé.

6. Sergio Busquets - 5/10

Sergio Busquets
Sergio Busquets / Soccrates Images/GettyImages

Sergio Busquets est comme un vieux loup de mer au five. Le champion du monde n'a fonctionné que sur des contrôles, passes ou orientations et faute intelligente. Peu de courses et de volume de jeu évidemment.

Dans son camp, c'est parfois limite, dans celui de Valladolid c'était forcément plus intéressant.

7. Gavi - 5/10

Gavi
Gavi / Soccrates Images/GettyImages

Gavi est toujours aussi volontaire mais peu en vue devant. L'international espagnol a du mal à se démarquer par des gestes ou des prises de décision. La sobriété même mais qui peut décevoir quand on connaît les qualités du garçon.

8. Pedri - 7/10

Pedro Gonzalez Lopez "Pedri"
Pedri / Quality Sport Images/GettyImages

Pedri a-t-il raté quelque chose ce soir ? L'international espagnol fait toujours le bon choix au bon moment avec justesse et précision. Sur un caviar de Dembélé, le milieu catalan a doublé la mise pour le Barça.

Pedri est sobre, précis et importantissime pour le système de Xavi Hernandez dans l'entrejeu.

9. Ousmane Dembélé - 7,5/10

Ousmane Dembélé
Ousmane Dembélé / Soccrates Images/GettyImages

Cet Ousmane Dembélé nous semble paré pour la Coupe du monde. Beaucoup plus juste et moins individualiste, le champion du monde est à l'origine de beaucoup de mouvements du Barça. Une passe décisive splendide pour Pedri et d'autres bonbons mal ajustés derrière.

Dembélé a offert le troisième but à Lewandowski sur une belle accélération. Il était insaisissable ce soir.

10. Robert Lewandowski - 8/10

Robert Lewandowski
Robert Lewandowski / Alex Caparros/GettyImages

Au-delà de sa participation au jeu avec peu de fritures, Robert Lewandowski est le buteur tant recherché : deux occasions en première période avec un poteau et un but.

En seconde, un ballon potable et une belle talonnade contrée par un défenseur. La quatrième réalisation est provenue d'une nouvelle frappe sur la barre de l'artificier catalan. Lewy est lancé avec le FC Barcelone.

11. Raphinha - 6/10

Raphael Dias Belloli 'Raphinha'
Raphinha / Eric Alonso/GettyImages

Après avoir offert un premier bon ballon à Lewy et manqué son duel avec Joel Masip, Raphinha s'est repris avec une pépite transformée par son buteur polonais. Le jeu a plus penché du côté de Dembouz malheureusement pour lui. Sa première demi-heure était excellente.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit