La Liga

FC Barcelone - Rayo Vallecano (0-1) : les 4 leçons à retenir du faux-pas barcelonais

Jean Dubas
Le Barça est en méforme ces derniers temps
Le Barça est en méforme ces derniers temps / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le FC Barcelone, à égalité de points avec le FC Séville avant le coup d'envoi de cette 33e journée de Liga pouvait se retrouver seul deuxième ce dimanche soir.


1. Le Barça fébrile sur ses derniers matches

Ronald Araujo
Le Barça est toujours fébrile en défense / Soccrates Images/GettyImages

La statistique suivante se suffit à elle même. Les Blaugrana ont encaissé l'ouverture du score lors de cinq de leurs six derniers matches si l'on omet la dernière rencontre contre la Real Sociedad. Les Catalans n'avaient réussi à renverser le score que contre Levante.

2. Le Rayo emporte une victoire historique

Alejandro Catena
Le Rayo remporte une victoire historique / Soccrates Images/GettyImages

De son côté, le Rayo conforte sa place dans le ventre mou de la Liga et se place 11e en s'abritant définitivement de la zone de relégation avec 10 points d'avance, premier relégable.

Mieux encore, Le FC Barcelone ne s'était pas incliné à domicile face au Rayo Vallecano depuis le 6 mai 2000 et une victoire 2 buts à 0 pour les Franjirrojos. Une fin de série noire donc.

3. Frenkie de Jong baisse en régime et tire la tête

Frenkie De Jong
De Jong est sorti en tirant la tête / Soccrates Images/GettyImages

Si le Barça est globalement en baisse de régime générale, son régulateur du milieu de terrain semble lui en être à l'image et avoir levé le pied et a d'ailleurs été remplacé en fin de match, visiblement mécontent de son remplacement, laissant sa place à Nico Gonzalez à l'heure de jeu.

4. Le Barça rate la belle opération

Xavi Hernandez
Xavi et le Barça ont un coup de moins bien / Soccrates Images/GettyImages

Avec ce match en retard, le FC Barcelone pouvait prendre trois points d'avance sur le FC Séville et être seul deuxième au classement de Liga mais il n'en sera rien. Au bout de 33 journées pour chaque club du championnat espagnol, Séville et le Barça (2e) comptent deux points d'avance sur l'Atletico et six sur le Betis Seville, cinquième.

facebooktwitterreddit