FC Barcelone : Les joueurs militent pour une arrivée de Xavi

Xavier Hernandez
Xavi déjà de retour en Catalogne ? | Eurasia Sport Images/Getty Images

Selon le quotidien madrilène AS, les cadres du vestiaire barcelonais auraient réclamé Xavi à la tête de l'équipe à la suite de l'humiliation subie vendredi contre le Bayern Munich en Ligue des Champions. Des élections anticipées pour un changement de direction à la tête du club sont également souhaitées.

"L'ambiance est trop crispée, trop usée. Ça ne s'arrangera pas avec une nouvelle signature ou un nouveau visage, il faut tout reconstruire."

Un joueur du Barça pour AS

La gueule de bois doit faire mal ce matin en Catalogne. Eliminés par le Bayern Munich sur un score fleuve de 8-2, les Blaugrana sont à la croisée des mondes. L'opération reconstruction a même déjà commencé juste dans la foulée du match. Si l'on en croit le journaliste Gianluca Di Marzio, l'entraineur Quique Setien et le directeur sportif Éric Abidal ont déjà été priés de faire leur valise.

Xavi à la tête de l'équipe ?

En zone mixte, Gerard Piqué ne s'est pas caché et confirme cette tendance. Il faut tout recommencer de zéro. Selon la COPE, Lionel Messi aurait même mis sa prolongation de contrat en suspens, lui qui arrive en fin de bail en 2021. Malgré le mercato fortement chamboulé par la crise du Covid-19, il va falloir s'attendre à de nombreux mouvements du côté du Barça pour amorcer la reconstruction.

Mais ce ne sera évidemment pas le seul chantier de l'été. Qui mettre à la tête de l'équipe ? Depuis Guardiola, aucun technicien n'a réussi à imposer sa patte dans le vestiaire. L'homme providentiel pourrait se nommer Xavi.

C'est en tout cas ce que pense les leaders de l'équipe. Tout jeune entraineur dans le Golfe, il avait pourtant annoncé, avant la rencontre, qu'il ne pensait pas revenir au club aussi vite. L'humiliation de vendredi va peut être le faire changer d'avis.

Bartomeu en sursis

Josep Maria Bartomeu
Josep Bartomeu est plus que jamais en sursis | Quality Sport Images/Getty Images

Un rang au dessus, la tête de Josep Bartomeu est mise à prix depuis un moment déjà. En pleine campagne pour les élections de 2021, il apparait presque impossible qu'il maintienne sa candidature. Les cadres du vestiaire réclameraient même des élections anticipées. Histoire de sortir au plus vite de ce marasme...

"Des décisions seront annoncées et expliquées dans les prochains jour (...) Certaines étaient déjà actées auparavant, avant même la reprise de la Ligue des champions. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, ce n'est pas un jour pour annoncer des décisions. C'est un jour pour s'excuser auprès des socios, parce que ce n'est pas un bon jour pour le FC Barcelone."

Après le temps des excuses, Barcelone va devoir vite trouver des solutions. En profondeur.