FC Barcelone : La stratégie de Lionel Messi derrière sa grêve de l'entrainement

Lionel Messi
La Pulga est arrivée à un point de non-retour avec le Barça | Pool/Getty Images

Lionel Messi ne se rendra pas à la reprise de l'entrainement le lundi 30 août. Et selon El Mundo Deportivo, ce refus de s'entrainer rentre parfaitement en adéquation avec sa stratégie de départ.

Qui l'eut cru ? Après des années d'idylles romantiques et passionnelles, Messi et le Barça foncent tout droit vers une rupture... loin d'être à l'amiable pour le moment.

La fameuse clause

En cause ? Une clause dans le contrat de la Pulga lui permettant de mettre fin à son contrat dès qu'il le désire. En d'autres termes, le génie argentin peut partir sans indemnités de transferts.

Sauf, que cette clause avait comme date butoir le 10 juin 2020. Résultat, le Barça la considère caduque. A l'opposé, l'entourage de Léo part du principe qu'en raison du coronavirus et du décalage des compétitions jusqu'au mois d'août pour la Ligue des Champions, la date butoir devrait également être décalée. Et que donc, après avoir signalé au club son intention de partir le 25 août, il est dans son droit de partir libre.

Grève de l'entrainement

A l'heure qu'il est, les deux parties tentent d'avancer vers une solution qui pourrait convenir à tout le monde. Quoi qu'il en soit, Messi considère d'ors et déjà qu'il n'appartient plus au FC Barcelone depuis le 25 août. Et que dans ce sens, il n'a plus aucune obligation envers le club, étant libéré de tout contrat comme le stipule la fameuse clause.

Par conséquent, vous ne verrez pas (l'ancien ?) Blaugrana pour les test covid ce dimanche avec le reste de l'effectif. Ni demain, pour le premier entrainement de Ronald Koeman. En Catalogne, il est donc temps de commencer à se faire une raison.