FC Barcelone

FC Barcelone : La déclaration lunaire de Koeman en conférence de presse

Jean Dubas
Koeman a fait une boulette en conférence de presse
Koeman a fait une boulette en conférence de presse / Eric Alonso/Getty Images
facebooktwitterreddit

L'entraîneur néerlandais a fait une boulette en conférence de presse après le match nul (1-1) contre Grenade.


Après la fessée reçue contre le Bayern (3-0) la semaine dernière en Ligue des champions, le Barça espérait certainement retrouver le sourire en assurant le coup en championnat contre Grenade, ce lundi soir.

Opération ratée, les Catalans ont couru après le score pendant près de 90 minutes avant de s'en sortir avec un match nul grâce à Araujo dans le temps additionnel.

Quand Koeman parle de "tiki-taki" au lieu de "tiki-taka"

Après ce match, Ronald Koeman est apparu particulièrement agacé en conférence de presse, lui qui se sait proche de la sortie désormais. L'entraîneur néerlandais en a même perdu ses mots et a employé les mots "tiki-taki" pour parler de "tiki-taka", le fameux jeu de passes courtes du Barça.

"Si l'on regarde la liste des joueurs convoqués, qu'est-ce que j'aurais dû faire de plus? Jouer en "tiki-taki" alors qu'il n'y avait pas d'espaces? Non, on a fait ce qu'il fallait faire. Nous avons joué le match d’une autre manière. Nous aurions aimé joué comme ça, nous l’avons pas fait parce que c’était un match si compliqué. Nous n’avons pas de joueurs pour jouer des un contre un, avec de la vitesse. Je ne vais rien dire de plus parce que j'ai l'impression que je dois argumenter sur tout. Il faut saluer l’attitude de l’équipe. Les gens sont mécontents parce qu'on n'a pas gagné, pas à cause de l'attitude de l'équipe."

L'entraîneur néerlandais s'est même encore un peu plus enfoncé en comparant le FC Barcelone d'aujourd'hui à celui d'il y a huit ans.

"On s'en va mécontents, car c'est un match que l'on aurait dû gagner, à la maison. Mais avec tout ce qu'il nous arrive, on a fait le maximum. Avec un peu de chance, on aurait même pu gagner. On a tout fait pour essayer de gagner le match. Une fois de plus, le Barça d'aujourd'hui n'est pas le Barça d'il y a huit ans."

Une conférence de presse lunaire qui devrait inciter un peu plus les dirigeants du club catalan à lui trouver un remplaçant alors que Koeman semble avoir perdu la main.

facebooktwitterreddit