La Liga

FC Barcelone - FC Séville (1 - 0) : Les 4 leçons à retenir du choc de Liga pour la deuxième place

Jean Dubas
Le Barça s'est imposé grâce à un nouveau tour de magie de Pedri
Le Barça s'est imposé grâce à un nouveau tour de magie de Pedri / Eric Alonso/GettyImages
facebooktwitterreddit

A l'occasion de la 30e journée, le Barça, quatrième, recevait le FC Séville, deuxième pour tenter de lui chiper la seconde place au classement de La Liga. Grâce à un nouveau chef d'oeuvre de Pedri, le Barça double Séville au classement du championnat d'Espagne.


1. Ousmane Dembélé, apport XXL

Ousmane Dembele
Dembélé a encore une fois été étincelant / Soccrates Images/GettyImages

S'il n'a pas marqué ni distribué une nouvelle passe décisive ce dimanche soir, Ousmane Dembélé s'est encore illustré par son apport offensif majeur. Par le dribble, le centre, la vitesse et des passes astucieuses, l'international français aurait pu par plusieurs fois mettre les siens devant. De quoi encourager un peu plus le Barça à tout faire pour le prolonger.

2. Pedri, l'héritier

Pedri
Pedri a encore brillé / Soccrates Images/GettyImages

Et à l'image de ceux qui performent au FC Barcelone en ce moment, l'un d'entre eux illumine tout particulièrement les visages des supporters du Barça ces temps-ci et il ne s'agit de personne d'autre que Pedri. En plus d'être de nouveau impressionnant dans le jeu, le jeune crack catalan de 19 ans a montré la voie aux siens en inscrivant un but littéralement sensationnel après un crochet suivi d'une feinte de frappe avant de décocher un tir de l'extérieur de la surface de réparation pour tromper Bono. L'hérité d'Andrés Iniesta a encore éclaboussé le Camp Nou de sa classe.

3. Le Barça double Séville

Dani Alves, Ousmane Dembele, Pedri
Le Barça passe deuxième de la Liga / Soccrates Images/GettyImages

Et grâce à ce nouveau chef d'oeuvre de Pedri, le FC Barcelone fait la très grosse opération de cette 30e journée de Liga en passant devant son adversaire du soir à la différence de buts et avec un match en retard, qui plus est. Une énorme remontée au classement pour les joueurs blaugrana qui étaient au plus mal en première partie de saison.

4. Le FC Barcelone d Xavi est irrésistible

Pierre Emerick Aubameyang, Xavi Hernandez
Le Barça de Xavi est un rouleau compresseur / Soccrates Images/GettyImages

C'est donc un douzième match sans défaite au passage pour le Barça de Xavi et les Catalans n'ont donc plus perdu depuis le 20 janvier dernier et une défaite en prolongations contre Bilbao (3-2) en Coupe du Roi. Le maestro barcelonais a littéralement transformé cette équipe qui roule sur chacun de ses adversaires en ce moment.

facebooktwitterreddit