La Liga

FC Barcelone - Deportivo Alavés (5-1) : les Tops et Flops de la manita du Barça

Valentin Ramos
Lionel Messi et les siens se sont rassurés avant d'affronter Paris en Ligue des Champions.
Lionel Messi et les siens se sont rassurés avant d'affronter Paris en Ligue des Champions. / LLUIS GENE/Getty Images
facebooktwitterreddit

À trois jours d'affronter le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, le Barça affrontait le Deportivo Alavés sur sa pelouse. Les joueurs de Ronald Koeman ont explosé le 16e de Liga (5-1) et envoient un signal fort avant son rendez-vous européen.


Les Tops

1. Lionel Messi

Léo Messi retrouvait une place de titulaire après son dernier match de Liga où il avait débuté sur le banc. Il égale aussi Xavi au nombre de matchs disputés en championnat sous les couleurs blaugranas (505).

La Pulga est en très grande forme avec le Barça. Il a joué à merveille son rôle de chef d'orchestre. Auteur d'un superbe exploit individuel, l'Argentin dépose Battaglia sur une de ses fameuses feintes déroutantes et envoie le ballon poteau rentrant. Son deuxième but est quasi similaire et la finition est d'autant plus belle. Les Parisiens sont donc prévenus !

2. Clément Lenglet

Clément Lenglet a tenu son rang face à Alavés.
Clément Lenglet a tenu son rang face à Alavés. / LLUIS GENE/Getty Images

Dans une défense remaniée, Clément Lenglet a été le patron. L'international français a apporté son expérience à l'arrière garde catalane. Très propre dans ses interventions, Lenglet a aussi permis de mettre en confiance un Frenkie De Jong moins à l'aise dans ce poste de numéro 4.

3. Trincão

Trincão auteur de l'ouverture du score face à Alavés.
Trincão auteur de l'ouverture du score face à Alavés. / LLUIS GENE/Getty Images

Avec Dembélé et Pedri sur le banc, Trincão était très attendu en attaque. Il a bien répondu présent. Dès le début du match, on a senti le Portugais avec beaucoup d'envie et très remuant sur son côté.

Il a été l'élément déclencheur que le Barça a besoin dans une animation offensive souvent ralentie par son jeu de possession. Il inscrit un doublé et envoie un signal fort à Koeman.

Les Flops

4. Ilaix Moriba

Ilaix Moriba coupable d'une erreur sur le but d'Alavés.
Ilaix Moriba coupable d'une erreur sur le but d'Alavés. / LLUIS GENE/Getty Images

C'était la surprise dans la compo que nous a concocté Ronald Koeman. Ilaix Moriba jouait son tout premier match de Liga avec son club formateur. Le milieu central a livré une première période prometteuse avec notamment une passe décisive pour Trincão.

Malheureusement, on retiendra sa mauvaise passe en plein cœur du jeu qui conduira à la réduction du score. Une erreur de jeunesse qui n'aura pas eu d'incidence sur le résultat. C'est un petit Flop pour le pur produit de la Masia.

5. Les choix de Ronald Koeman

On savait que Ronald Koeman allait faire tourner son équipe en prévision du match aller face au PSG mardi prochain. Cependant, on peut se poser quelques questions sur la composition de départ.

Même si le résultat lui a donné raison, le choix d'avoir aligné Frenkie De Jong en défense centrale laisse à désirer. On sait que l'Hollandais est l'homme fort au milieu de terrain ces dernières semaines. Oscar Mingueza dans le couloir droit a aussi fait peur aux supporters catalans, lui qui est défenseur central à la base.

6. La Vidéo Assistance

La VAR restera un éternel débat et cette action aurait pu faire parler si les débats avaient été plus serrés. On a du mal à comprendre comment ce but peut être refusé. Les arbitres à la VAR ont dû sortir leurs instruments de mesure et le hors-jeu de Griezmann se joue à des millimètres.

Le score n'était alors que de 1-0 et cette décision a fait réagir sur les réseaux sociaux. Lionel Messi a pu revoir les images quelques minutes plus tard et l'Argentin a préféré en sourire.

facebooktwitterreddit