Ligue des Champions

FC Barcelone - Benfica (0 - 0) : Le match vu par les réseaux sociaux

Jean Dubas
Memphis Depay et le Barça n'ont jamais trouvé la faille
Memphis Depay et le Barça n'ont jamais trouvé la faille / Quality Sport Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Le Barça recevait le Benfica Lisbonne lors de cette cinquième journée des phases de groupes de la Ligue des champions avec un énorme enjeu : la victoire pour aller jouer sa qualification face au Bayern lors de la dernière journée. Pour la première de leur nouveau coach, Xavi, en compétition européenne, les Blaugrana n'ont cependant jamais trouvé la faille et sont condamnés à l'exploit lors de la dernière journée contre le Bayern.


Et les bonnes habitudes ne changent pas au FC Barcelone, surtout du coté de certains joueurs. Clément Lenglet a notamment pris la foudre sur les réseaux tout au long du match.

Les jeunes impressionnent

Les petits cracks de la Masia ont eux en revanche impressionné, se montrant parmi les plus dangereux sur la partie et à l'origine de bien des offensives catalanes. Demir, Nico ou Gavi en tête de gondole, le premier frappant notamment la barre sur une frappe enroulée magnifique depuis l'extérieur de la surface.

Le Barça a besoin d'un finisseur

Et malgré la bonne circulation du ballon et les bonnes phases de possession barcelonaises, symboles sans doute du retour de Xavi sur le banc, les Catalans montrent encore un clair problème de finition et auraient sans doute besoin d'un véritable numéro 9 pour conclure les actions.

Depay conspué

A ce titre, Memphis Depay, pourtant sauveur du Barça par bien des fois depuis le début de saison, s'est beaucoup fait critiquer sur les réseaux pour avoir trop tergiversé devant.

Araujo, encore en patron

Lui n'a pas déçu, pourtant aligné à droite dans une défense à trois, l'international uruguayen a encore répondu présent, livrant une prestation de patron en défense.

Le Barça en grand danger

Les Catalans n'ont néanmoins jamais réussi à trouver la faille et restent sur un score nul et vierge qui les condamne à l'exploit contre le Bayern Munich, en plus d'espérer une contre-performance de Benfica lors de l'ultime journée à Kiev.

facebooktwitterreddit