Premier League

Everton - Liverpool (0-0) : Les 4 leçons à retenir de ce nul des Reds dans le Derby de la Mersey

Quentin Gesp
Jordan Pickford et Nathan Patteron ont notamment permis à Everton d'obtenir le point du nul face à Liverpool.
Jordan Pickford et Nathan Patteron ont notamment permis à Everton d'obtenir le point du nul face à Liverpool. / Laurence Griffiths/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au terme d'un derby de la Mersey animé, Everton et Liverpool se sont quittés sur un score nul et vierge. Un match nul relativement juste, qui ne fait pourtant les affaires de ni l'une ni l'autre équipe. Découvrez les 4 leçons à retenir de ce choc de la sixième journée de Premier League.

1. Liverpool toujours pas convaincant

FBL-ENG-PR-EVERTON-LIVERPOOL
Darwin Nunez a vécu un match compliqué / OLI SCARFF/GettyImages

Décidément, Liverpool peine à mettre en route la machine. Après le départ de Sadio Mané et face aux nombreuses absences au milieu comme en défense, Liverpool semble avoir du mal à lancer véritablement sa saison. Le triomphe face à Bournemouth acquis samedi dernier (9-0) n'a pas estompé les difficultés offensives des Reds, à l'image de Darwin Nunez et Mohamed Salah (voir ci-dessous), quasi-introuvables. Dans le jeu, les hommes de Jürgen Klopp n'ont pas n'ont plus imposé une domination sans partage, se faisant régulièrement prendre en contre par le bloc compact d'Everton. Un début de saison relativement poussif, alors que Liverpool pourrait compter jusqu'à 9 points de retard sur Arsenal en tête de Premier League à l'issue de la 6ème journée.

2. Mo Salah, quel est la problème ?

Juergen Klopp, Mohamed Salah
Mohamed Salah ne semble pas avoir la clé / Michael Regan/GettyImages

Qu'il semble loin le début de saison 2021/22 en trombe de Mo Salah... L'Egyptien vit un début de saison compliqué. Deux buts en six rencontres sur les 17 inscrits par son équipe en Premier League cette saison. Un départ bien timide, qui sème le doute sur ke système en 4-3-3 de Jürgen Klopp. C'est d'ailleurs au passage à 4 joueurs offensifs que Salah s'est le plus montré. Sans succès. Les matchs se suivent et semblent se ressembler pour le cadre des Reds, pourtant si souvent décisif face à Everton. Petite éclaircie à mettre à son actif : une passe lobée subtile, qui aurait pu permettre à Roberto Firmino d'ouvrir le score en fin de match (87e). Symbole de son match frustrant : un poteau trouvé en toute fin de rencontre (90e+5), après un sauvetage de Pickford.

3. Amadou Onana en régulateur

FBL-ENG-PR-EVERTON-LIVERPOOL
Amadou Onana a réalisé une belle partie / OLI SCARFF/GettyImages

Arrivé cet été du côté d'Everton, Amadou Onana n'a pas tardé à faire ses preuves. Le milieu de terrain venu du LOSC avait déjà montré de belles choses lors de sa première entrée en jeu, contre Aston Villa (1-2). Suffisant pour lui assurer une place de titulaire lors des quatre matchs qui ont suivi. Ce samedi, il a encore pesé sur la rencontre, se déplaçant aux quatre coins du terrain et parvenant à réguler le rythme de la rencontre. Son important coffre lui permet d'être à la fois à la tâche défensive et dans la projection offensive. Une prestation de haut vol, qui a permis à Everton de mettre en danger des Reds balbutiants. Il a été victime d'une vilaine semelle de Virgil Van Dijk, en fin de match, qui aurait pu mériter un rouge. On notera également la belle prestation du latéral droit Nathan Patterson, très en vue lui aussi.

4. Everton toujours sans succès

Neal Maupay
Neal Maupay avait une occasion de 1-0 pour Everton / Laurence Griffiths/GettyImages

Six matchs et toujours aucun succès à l'horizon. Pour Everton, ce nul aura tout de même une saveur plus singulière que les précédents amassés cette saison. Promis à la lutte pour le maintien, Everton engrange un quatrième point cette saison mais court toujours après une première victoire cette saison. Un nul qui nourrira tout de même quelques regrets tant Everton semblait en mesure de l'emporter enfin dans un derby de la Mersey. Quelques occasions resteront sans doute longtemps dans le crâne de Frank Lampard et de ses hommes, avec notamment ce 5 contre 3 mal négocié, qui a abouti en un face à face remporté par Allison devant Neal Maupay. Un nul qui aurait pu virer en un succès sans un but refusé à Conor Coady dans le dernier quart d'heure. Everton devra sans doute se rappeler des nombreux arrêts de Jordan Pickford, qui a maintenu son équipe à flots avec quelques parades bien senties.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce cinquième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit