Arsenal

Europa League : Emery se paye Arsenal après avoir éliminé son ancien club

Zachary Gauthier
May 7, 2021, 10:58 AM GMT+2
Unai Emery a prit sa revanche sur son ancien club.
Unai Emery a prit sa revanche sur son ancien club. / ADRIAN DENNIS/Getty Images
facebooktwitterreddit

Licencié de son poste d'entraîneur d'Arsenal en 2019, Unai Emery a pris sa revanche en éliminant les Gunners avec Villarreal en demi-finale d'Europa League, ce jeudi. Mais l'Espagnol est resté respectueux envers son ancien club.

Bis repetita pour Unai Emery en Europa League. Ce jeudi, il s'est qualifié pour sa cinquième finale dans cette compétition avec un troisième club différent : Villarreal.

Et cette victoire est un peu plus savoureuse que les autres puisqu'elle a été acquise contre Arsenal, le club qui l’a licencié en novembre 2019. Gagnant au match aller (2-1), ses hommes ont tenu le score au retour (0-0). Ils affronteront Manchester United en finale le 26 mai à Gdansk.

Déjà titré en Ligue Europa à trois reprises avec Séville (2014, 2015, 2016), l'ancien entraîneur du PSG s'est montré tendre envers Arsenal avec qui il avait perdu une finale de cette compétition (2019 face à Chelsea).

"Une revanche sportive"

"C’est une revanche sportive, a-t-il déclaré au micro de RMC Sport. Il y a deux ans, j’ai joué la finale avec Arsenal. C’est une revanche sportive parce que ça représente une grande difficulté d’éliminer une équipe qui était favorite, c’est une équipe très importante. C’est une grande satisfaction professionnelle."

Sur son compte Twitter, Unai Emery a également souhaité "bonne chance à Arsenal pour le futur". Il a définitivement tourné la page avec le club du nord de Londres et semble fier de représenter Villarreal. "C’est très important, a-t-il ajouté. Villarreal avait joué quatre demi-finales, avait perdu contre Arsenal (en demi-finale de la Ligue des champions en 2006, ndlr). C’est un grand club et c’est notre fierté qu’il soit reconnu au niveau européen."

Emery, spécialiste de la compétition

Emery a le pouvoir de transmettre son amour de l'Europa League à ses troupes. "C’est moi qui suis reconnaissant, je dis merci à la Ligue Europa, dit-il avec le sourire. J’ai pu transmettre ça à mes joueurs à Séville. Mes joueurs ont appris à aimer cette compétition, nous avons joué la finale avec Arsenal et maintenant, c’est avec Villarreal. J’ai la chance d’être dans de grands clubs."

La dernière étape avant sa possible énième consécration est Manchester United. "Le principal favori depuis le début de la compétition, c’est Manchester United, a-t-il avoué. Il y avait d’autres équipes mais Manchester était le plus important. On va travailler cette finale face à une grande équipe."

facebooktwitterreddit