Équipe de France

Euro : Le XI de l'Équipe de France triomphante en 1984

Steeven Occhipinti
Apr 20, 2021, 9:27 AM GMT+2
La France s'appuyait sur une très belle équipe pour son sacre européen en 1984.
La France s'appuyait sur une très belle équipe pour son sacre européen en 1984. / Trevor Jones/Getty Images
facebooktwitterreddit

Dans son histoire, la France a remporté l'Euro à deux reprises. Pour se rappeler de la première fois, il faut remonter à 1984. Pour une compétition qui se déroule à domicile, les Bleus font très forte impression. Emmenés par un Michel Platini au sommet de son art, ils remporteront l'événement après une victoire épique face à l'Espagne en finale (2-0). Retour sur le XI victorieux ce jour-là !

1. Gardien : Joël Bats

FBL-BATS-UEFA-FFF
Joël Bats avait disputé toutes les rencontres de l'Euro 1984. / STAFF/Getty Images

On débute avec l'un des plus grands portiers de l'histoire des Bleus. Michel Hidalgo pouvait compter sur le talent de Joël Bats. Pour l'Euro 1984, le portier tricolore portait les couleurs de l'AJ Auxerre. Il a disputé l'intégralité de toutes les rencontres de l'Équipe de France durant la compétition.

N'encaissant que quatre buts durant la compétition européenne, l'ancien gardien tricolore avait sorti le grand jeu. Comptant près de 50 sélections au moment de sa retraite sportive, Joël Bats restera à jamais comme l'un des meilleurs à son poste dans l'Hexagone.

2. Latéral droit : Patrick Battiston

WORLD CUP-1986-FRA-BELG
Patrick Battiston était l'un des cadres de cette équipe. / STAFF/Getty Images

Connu pour son choc brutal avec Harald Schumacher deux ans plus tôt durant la Coupe du Monde 1982, Patrick Battiston a pu se rattraper de la meilleure des manières pour cet Euro. Titulaire indiscutable lors de toute la compétition européenne, il décide toutefois de simuler une blessure dans les dernières minutes de la finale face à l'Espagne.

La raison ? Permettre à Manuel Amoros de disputer quelques minutes d'une grande finale, lui qui n'avait plus joué depuis son expulsion dès la première journée de la phase de poules. Un très beau geste de la part de l'ancien latéral des Girondins de Bordeaux.

3. Défenseur central : Yvon Le Roux

Après s'être engagé à l'AS Monaco en 1983, Yvon Le Roux a pu faire ses débuts avec les Bleus. Et tout est allé très vite pour lui puisqu'il est devenu titulaire en Équipe de France pour l'Euro à domicile. Il a rendu de précieux services dans la charnière centrale, à côté de Maxime Bossis.

Certes, il est expulsé lors de la finale dans les dernières minutes. Cela ne change toutefois pas l'issue de cette rencontre ! Laissant ses coéquipiers en infériorité numérique durant très peu de temps, il aura très vite eu l'occasion de retrouver le sourire après le coup de sifflet final.

4. Défenseur central : Maxime Bossis

WORLD CUP-1986-FRA-GERMANY
Maxime Bossis est l'une des grandes légendes des Bleus. / STAFF/Getty Images

Qui d'autre que Maxime Bossis pour faire partie de cette charnière centrale ? On parle de l'une des plus grandes légendes de la sélection tricolore. De 1985 à 1992, le défenseur central restait d'ailleurs le joueur français le plus capé des Bleus. Et il n'a pas raté une seule minute de cet Euro 1984.

Légende du FC Nantes, Maxime Bossis faisait partie des cadres de cette sélection de Michel Hidalgo. Il a répondu présent tout au long de la compétition, pour aider l'Équipe de France à remporter le premier titre majeur de son histoire.

5. Latéral gauche : Jean-François Domergue

Il n'était pas parti pour être titulaire dans cette compétition. Manuel Amoros était l'alternative numéro 1 pour s'installer dans le flanc gauche de la défense tricolore. Ce dernier a toutefois été exclu dès la première journée et a écopé de trois matches de suspension. De quoi permettre à Jean-François Domergue de s'installer dans le onze de départ.

Michel Hidalgo lui a ensuite accordé sa confiance jusqu'au sacre final. N'ayant connu que neuf sélections avec les Bleus, il reste toutefois l'un des héros de cette compétition. L'ancien joueur de Bordeaux ou de Toulouse s'est offert ses deux seuls buts en sélection lors de la demi-finale face au Portugal (3-2).

6. Milieu défensif : Luis Fernandez

WORLD CUP-1986-FRA-URSS
Luis Fernandez était l'un des membres du carré magique. / GEORGES GOBET/Getty Images

Sous les ordres de Michel Hidalgo, Luis Fernandez devient très vite un titulaire indiscutable en Équipe de France. Il fait partie du célèbre carré magique des Bleus. Le milieu de terrain ne ratera pas une seule minute de l'Euro 1984.

Il s'offrira même un but dans la compétition européenne lors de la large victoire des siens face à la Belgique (5-0). Évoluant durant près de dix ans avec les Bleus, l'ancien joueur du PSG reste l'un des très grands joueurs de la sélection tricolore.

7. Milieu central : Alain Giresse

Alain Giresse of France
Alain Giresse s'est offert un but lors de cette campagne. / Getty Images/Getty Images

Alain Giresse reste l'un des hommes forts de cette sélection des Bleus. Déjà très important durant la Coupe du Monde 1982, rien n'a changé pour lui pour l'Euro 1984. Comme les autres membres du carré magique, il dispute toutes les rencontres de la compétition européenne à domicile.

Il est également l'auteur d'un but durant l'événement, lors de la victoire face à la Belgique en phase de poules (5-0). Pensant offrir la qualification aux Bleus en finale de la Coupe du Monde deux ans plus tôt, il prendra sa revanche en aidant les siens à remporter l'Euro.

8. Milieu central : Jean Tigana

Jean Tigana
Jean Tigana a été décisif dans cet Euro 1984. / STAFF/Getty Images

Il est l'un des éléments les plus importants de cette équipe sacrée championne d'Europe en 1984. Ne lésinant jamais sur les efforts, il offre la qualification en finale face au Portugal. Lors des prolongations, il se permet, sur une superbe action en solitaire, de donner le but de la victoire à Michel Platini.

Ce n'est pas pour rien que l'on considère toujours Jean Tigana comme l'un des meilleurs de cette sélection ! Avec 52 apparitions avec les Bleus, il a grandement contribué au premier sacre international de sa sélection nationale.

9. Milieu offensif : Michel Platini

Michel Platini of France
Michel Platini a fait très fort avec ses neuf réalisations. / Getty Images/Getty Images

La star de cette Équipe de France. Ballon d'Or trois fois de suite - il obtiendra son deuxième cette année-là - Michel Platini a sorti le grand jeu pour permettre aux Bleus de remporter l'Euro 1984. Vous en doutez ? L'ancien joueur de la Juventus s'était offert près de neuf buts en seulement cinq matches dans la compétition.

Il est d'ailleurs l'auteur du premier but en finale de l'Euro. Sur coup-franc, Michel Platini profite d'une erreur de main de Luis Arconada pour débloquer la situation. L'un des grands héros de la compétition tricolore !

10. Attaquant : Bernard Lacombe

Certes, il n'est pas le premier joueur que l'on a en tête quand l'on pense au sacre des Bleus durant l'été 1984. Pourtant, Bernard Lacombe a eu un rôle primordial dans les bons résultats de l'équipe de Michel Hidalgo. Il provoque notamment le coup-franc qui permet à Michel Platini de marquer durant la finale.

Après 38 sélections et 12 buts avec la France, Bernard Lacombe annonce sa retraite internationale à l'issue de la compétition. Il ne pouvait pas rêver meilleur fin avec les Bleus !

11. Attaquant : Bruno Bellone

WORLD CUP-1986-FRA-BRAZIL
Bruno Bellone a inscrit son seul but de la compétition en finale. / STAFF/Getty Images

Titulaire une seule fois jusqu'à la finale, Bruno Bellone est pourtant choisi pour le dernier match de la compétition. Et Michel Hidalgo n'a certainement pas dû regretter cette décision. Il scelle la victoire des Bleus dans les toutes dernières minutes du match face à l'Espagne en s'offrant son seul but de la compétition.

Malgré seulement deux buts au cours de sa carrière internationale, Bruno Bellone a marqué l'histoire des Bleus de son empreinte.

facebooktwitterreddit