Euro Féminin 2022

Euro 2022 : Top 12 des meilleures gardiennes de la compétition

André Maleh
Sandra Paños est l'une des meilleures gardiennes du monde
Sandra Paños est l'une des meilleures gardiennes du monde /
facebooktwitterreddit

La rédaction de 90min présente la liste des meilleures gardiennes attendues lors de l'Euro 2022 en Angleterre. Certaines sont expérimentées et se dirigent vers leur dernière compétition internationale, d'autres le sont moins et s'apprêtent à participer à leur première.


12. Almuth Schult (Allemagne)

Almuth Schult
Almuth Schult sous les couleurs de Wolfsburg, son club actuel. / Christof Koepsel/GettyImages

La gardienne titulaire de l'Allemagne depuis 2013 a perdu sa place pour l'Euro 2022 et depuis quelques matchs. Mais l'emblématique joueuse de 31 ans et d'un mètre 80 en est à 64 sélections. Arrivée à Wolfsburg en 2013, ses 209 matchs avec le pensionnaire allemand sont prolifiques. Elle remporte sept fois le championnat et 9 fois la coupe d'Allemagne. Avec l'équipe nationale, elle est championne aux Jeux Olympiques 2016 et au Championnat d'Europe 2013.

11. Hedvig Lindahl (Suède)

Hedvig Lindahl
Hedvig Lindahl sous les couleurs de l'Atlético de Madrid, son club actuel. / Marco Luzzani/GettyImages

La finaliste de la Coupe du Monde 2003 est impressionnante. À 39 ans, Hedvig Lindahl est toujours dans les cages de la sélection suédoise. Depuis sa première apparition avec la Suède en 2002 et la finale de la Coupe du Monde l'année suivante, elle atteint aussi la deuxième marche du podium en 2016 aux Jeux Olympiques et cumule 176 apparitions. De 2001 à 2014, sa carrière se déroule dans différents clubs de son pays d'origine puis elle décide de s'envoler à Chelsea pour quatre années entre 2015 et 2019. À l'Atlético de Madrid depuis 2020, la gardienne y est arrivée en provenance de Wolfsburg, où elle avait passé une saison.

10. Gaelle Thalmann (Suisse)

Deyna Castellanos, Gaelle Thalmann
Gaelle Thalmann sous les couleurs du FC Servette, son club actuel. / Angel Martinez/GettyImages

Depuis 2007, la gardienne de 36 ans joue pour la sélection suisse à 81 reprises. Passée pro en 2003, du haut de son mètre 70, Gaelle Thalmann évolue dans quinze clubs tout au long de sa carrière dans trois pays différents. Principalement en Suisse, mais elle connaît aussi le championnat italien et allemand.

9. Nicky Evrard (Belgique)

SOCCER SUPER LEAGUE WOMEN GENT VS CLUB
Nicky Evrard sous les couleurs de La Gantoise, son club actuel. / DAVID CATRY/GettyImages

La gardienne Belge de 27 ans connaît bien La Gantoise. Passée par le club belge entre 2013 et 2017, elle joue de nouveau pour cette équipe depuis 2020. Au FC Twente entre 2017 et 2019, elle remporte le championnat des Pays-Bas avant de partir pour l'Espagne et le Sporting Huelva pour une année. En sélection depuis 2013, la joueuse d'un mètre 76 porte le maillot à 46 reprises.

8. Tinja-Riikka Korpela (Finlande)

Tinja-Riikka Korpela
Tinja-Riikka Korpela sous les couleurs de Tottenham, son club actuel. / Catherine Ivill/GettyImages

Internationale depuis 2007, la gardienne finlandaise vient de dépasser les 100 sélections et porte son total à 101. En Premier League depuis 2019 avec un premier passage à Everton puis dorénavant à Tottenham, Tinja-Rikka Korpela s'est formée dans les clubs des pays scandinaves. Au Bayern Munich entre 2014 et 2017, l'expérimentée portière d'un mètre 75 et de 36 ans est toujours au niveau international.

7. Mary Earps (Angleterre)

Mary Earps
Mary Earps sous les couleurs de Manchester United, son club actuel. / Marc Atkins/GettyImages

En Angleterre, la gardienne de 29 ans a fait ses marques. Passée par huit clubs anglais dont les plus connus sont Leicester, Bristol et Manchester United depuis 2019, Mary Earps est apparue pour la première fois en sélection en 2017. Elle tente une expérience d'une saison loin de ses terres, à Wolfsburg en Allemagne entre 2018 et 2019.

6. Sari Van Veenendaal (Pays-Bas)

Sari Van Veenendaal
Sari Van Veenendaal sous les couleurs du PSV Eindhoven, son club actuel. / BSR Agency/GettyImages

La meilleure gardienne de la Coupe du Monde 2019 et de la FIFA la même année est un pilier de cette sélection néerlandaise. Championne d'Europe avec les Pays-Bas en 2017, la gardienne d'un mètre 80 de 32 ans a joué la majorité de sa carrière au FC Twente. En sélection depuis 2011, Sari Van Veenendaal est partie à l'étranger et plus précisément à Arsenal entre 2015 et 2019 puis l'Atlético de Madrid pour une année jusqu'en 2020. Elle porte son nombre d'apparitions avec les Pays-Bas à 74.

5. Manuela Zinsberger (Autriche)

Manuela Zinsberger
Manuela Zinsberger sous les couleurs d'Arsenal, son club actuel. / Marc Atkins/GettyImages

L'Autrichienne de 26 ans et d'un mètre 77 cumule 66 sélections depuis 2013. Après avoir débuté en 2010 au SV Neulengbach, club autrichien de première division, la gardienne s'envole au Bayern Munich en 2014 pour cinq saisons. Avec le maillot d'Arsenal depuis trois saisons, elle s'impose comme la titulaire indiscutable à ce poste pour son pays.

4. Merle Frohms (Allemagne)

Merle Frohms
Merle Frohms sous les couleurs de l'Eintracht Francfort, son club actuel. / Mark Wieland/GettyImages

La gardienne de la sélection allemande évolue dans son pays d'origine depuis ses débuts professionnels. Entre 2012 et 2018, elle remporte sous les couleurs de Wolfsburg la Ligue des Champions à deux reprises et le championnat d'Allemagne quatre fois. Passée ensuite par Fribourg, elle rejoint l'Eintracht Francfort en 2020. La joueuse d'un mètre 75 et de 27 ans est incontournable avec l'Allemagne, tunique portée à 26 reprises et pour la première fois en 2018.

3. Pauline Peyraud-Magnin (France)

Pauline Peyraud-Magnin
Pauline Peyraud-Magnin sous les couleurs de la Juventus de Turin, son club actuel. / Jonathan Moscrop/GettyImages

À 30 ans, l'internationale française est la gardienne du moment chez les Bleues. L'ancienne joueuse de l'Olympique Lyonnais, de l'Olympique de Marseille et de l'AS Saint-Étienne entre autres pour les clubs français se démarque depuis son exil à l'étranger. D'abord dans les rangs d'Arsenal puis de l'Atlético de Madrid, Pauline Peyraud-Magnin évolue à la Juventus de Turin depuis une saison. Tout récemment convoquée en Équipe de France, la joueuse d'un mètre 75 effectue 25 matchs avec sa sélection.

2. Laura Giuliani (Italie)

Laura Giuliani
Laura Giuliani avec les couleurs de l'AC Milan, son club actuel. / Giuseppe Cottini/GettyImages

L'Italienne de 29 ans est retournée dans son pays d'origine après son passage dans les buts de quatre clubs allemands. Laura Giuliani, appelée en 2013 et internationale depuis 2014, s'est imposée dans la sélection pour devenir une joueuse essentielle. Les 79 matchs entre 2017 et 2021 avec la Juventus de Turin l'ont fait grandir et son arrivée à l'AC Milan lors du mercato estival de 2021 n'a été qu'une confirmation de son indéniable talent. Avec la squadra Azzurra, la gardienne d'un mètre 79 a joué 53 matchs.

1. Sandra Paños (Espagne)

Sandra Panos
Sandra Paños avec les couleurs du FC Barcelone, son club actuel. / Jonathan Moscrop/GettyImages

La gardienne de la sélection espagnole connaît une carrière très mouvementée. Devenue joueuse internationale en 2011, Sandra Paños ne s'est pas imposée tout de suite et apparaît à 31 reprises en l'espace de 12 ans. Proche de la trentaine, la joueuse de 29 ans et d'un mètre 68 prend de l'ampleur depuis quelques années en Catalogne avec le FC Barcelone. Depuis 2015 et son départ de Levante, le dernier rempart de l'Équipe d'Espagne joue 74 matchs et remporte une Ligue des Champions en 2021, deux championnats d'Espagne, 4 coupes d'Espagne et Supercoupe d'Espagne. La meilleure gardienne UEFA de la saison 2020/21 est une sérieuse prétendante au titre de meilleure joueuse à son poste de la compétition.

facebooktwitterreddit