Euro Féminin 2022

Euro 2022 : Le XI potentiel de l'équipe du Danemark

Yannis Passerel
Le XI potentiel de l'équipe du Danemark
Le XI potentiel de l'équipe du Danemark /
facebooktwitterreddit

Le Danemark était parvenu à se hisser jusqu'en finale lors de la précédente édition. Non qualifié pour la Coupe du Monde 2019, les coéquipières de Pernille Harder veulent montrer à leur pays qu'elles sont bien de retour. Facilement qualifiées pour la prochaine Coupe du Monde, les Danoises auront leur mot à dire lors des prochaines compétitions internationales.

Mais en Angleterre, le Danemark sera aux prises avec l'Allemagne, l'Espagne et la Finlande. Contre l'une des meilleures nations mondiales et une sélection montante notamment, les Danoises vont devoir batailler pour sortir des poules. Présentation de leur XI potentiel, en 3-4-3.


1. Gardienne : Kathrine Larsen

Bosnia and Herzegovina vs Denmark
Kathrine Larsen en marge du match contre la Bosnie-Herzégovine / Nikola Krstic/MB Media/GettyImages

Titularisée dans les buts lors des deux derniers rassemblements, la gardienne d'Hammarby devrait, hors pépin, être dans les cages durant cet Euro.

Si Maria Lindblad Christensen était devant dans la hiérarchie, elle n'a pas été appelée en 2022. Larsen qui est cantonnée au rôle de seconde gardienne depuis son arrivée en Suède, devrait jouer les premiers rôles en sélection.

2. Défenseure : Katrine Veje

Bosnia and Herzegovina vs Denmark
Katrine Veje contre la Bosnie-Herzégovine / Nikola Krstic/MB Media/GettyImages

Katrine Veje occupe le côté gauche de la défense à trois danoise. Très expérimentée, la joueuse de 30 ans a dépassé les 130 sélections avec son pays ! En club, Veje joue latérale gauche dans une défense à quatre. L'ancienne montpelliéraine évolue à Rosengard, en Suède, depuis 2020.

3. Défenseure : Stine Ballisager Pedersen

Stine Pedersen
Stine Ballisager Pedersen sous les couleurs danoises face à l'Espagne / Quality Sport Images/GettyImages

Titulaire indiscutable en club comme en sélection, Stine Ballisager Pedersen occupe le centre de la défense à trois. Contrairement à Veje, elle a l'avantage de jouer à trois derrière en club. En Norvège depuis 2018, Ballisager Pedersen a pu jouer la Ligue des Champions avec Valerenga lors de la saison 2020/2021.

4. Défenseure : Simone Boye Sorensen

Simone Boye Sorensen of Denmark reacts during the Women s...
Simone Boye Sorensen avec la tunique danoise / Andrea Staccioli/GettyImages

Simone Boye Sorensen devrait être en charge du côté droit de la défense danoise. En concurrence avec Rikke Sevecke, elle a disputé les trois derniers matchs du Danemark tandis que Sevecke n'était pas dans le groupe. La joueuse d'Arsenal ne bénéficiant que de peu de temps de jeu avec son club aura néanmoins de la concurrence.

5. Milieu de terrain : Sofie Svava

Sofie Svava
Sofie Svava contre l'Italie / Soccrates Images/GettyImages

Agée de seulement 21 ans, Sofie Svava est déjà bien installée sur le côté gauche du milieu de terrain danois. Déjà titulaire au Real Madrid, Svava occupe différents postes. Généralement sur le côté gauche, elle a pu jouer en défense au milieu et en attaque avec son club. Elle bénéficie de plus de stabilité avec le Danemark.

6. Milieu de terrain : Sofie Junge Pedersen

Bosnia and Herzegovina vs Denmark
Sofie Junge Pedersen contre la Bosnie-Herzégovine / Nikola Krstic/MB Media/GettyImages

Sofie Junge Pedersen joue au milieu de terrain. La joueuse de 30 ans évolue du côté de la Juventus Turin. Elle est une pièce maîtresse en club comme en sélection. Du haut de ses 76 sélections en équipe nationale, Junge Pedersen sera une joueuse importante du collectif danois.

7. Milieu de terrain : Kathrine Kuhl

Kathrine Kuhl
Kathrine Kuhl contre l'Italie / Soccrates Images/GettyImages

Qui de Kathrine Kuhl ou Sanne Troelsgaard sera associée à Sofie Junge Pedersen ? Deux joueuses très opposées, l'une est en pleine ascension, tandis que l'autre a déjà connu ses meilleures années. Kuhl, seulement 18 ans, évolue encore au pays, du côté de Nordsjaelland. Troelsgaard, 33 ans, joue en Angleterre à Reading. Jeunesse ou expérience ? Réponse le 8 juillet contre l'Allemagne.

8. Milieu de terrain : Sara Thrige Andersen

Bosnia and Herzegovina vs Denmark
Sara Thrige Andersen contre la Bosnie-Herzégovine / Nikola Krstic/MB Media/GettyImages

Là encore, le choix n'est pas fait entre Sara Thrige Andersen et Janni Thomsen jouera le rôle de milieu droit. La première semble légèrement devant dans la hiérarchie. Thrige Andersen, 26 ans, joue à l'AC Milan tandis que Thomsen, 20 ans, évolue du côté de Valerenga.

9. Ailière gauche : Pernille Harder

Pernille Harder
Pernille Harder contre la Norvège / Soccrates Images/GettyImages

Pernille Harder est l'une des stars du football mondial. A 29 ans, la capitaine danoise est au sommet de son art. La numéro 10 danoise avec ses 67 buts, et ses 131 sélections sera la principale arme offensive du Danemark. Harder fait les beaux jours de Chelsea et devrait illuminer l'Euro de sa classe naturelle.

10. Avant-centre : Signe Bruun

Signe Bruun
Signe Bruun contre l'Italie / Soccrates Images/GettyImages

La joueuse de Manchester United, Signe Bruun devrait être titularisée à la pointe de l'attaque danoise. A 24 ans, l'ancienne lyonnaise a déjà tout d'une grande et devrait faire parler la poudre lors de cet Euro. Avec ses douze buts lors de ses huit derniers matchs en sélection, Bruun est en confiance !

11. Ailière droite : Stine Larsen

Stine Larsen
Stine Larsen face au Japon / Octavio Passos/GettyImages

L'incertitude la plus grande concerne ce poste. Qui sera titularisé sur le front droit de l'attaque ? Stine Larsen semble avoir les capacités pour jouer ce rôle. La joueuse du BK Häcken a goûté à la Ligue des Champions cette saison et a acquis de la confiance en sélection.

facebooktwitterreddit