Euro 2020

Euro 2020 : Luis Enrique met la pression sur ses joueurs

Tibor Turpin
Luis Enrique n'a pas apprécié la prestation de ses joueurs.
Luis Enrique n'a pas apprécié la prestation de ses joueurs. / Marcelo Del Pozo - Pool/Getty Images
facebooktwitterreddit

Alors qu'elle était considérée comme favorite selon les bookmakers avant le début de l'Euro, l'Espagne n'arrive pas à convaincre. Après le match nul face à la Suède pour leur entrée en lice (0-0), les Espagnols avaient à coeur de se rattraper et de prendre trois points face à la Pologne. Forcément, rien ne se passe comme prévu dans le football et la Roja a été tenue en échec par l'équipe de Robert Lewandowski.


Ce samedi, l'Espagne avait l'occasion de prendre une belle option sur sa qualification pour les huitièmes de finale de l'Euro. Seulement, après le nul face à la Suède (0-0), la Roja n'a pas su faire mieux et a été tenue en échec par la Pologne (1-1).

Après avoir ouvert le score et dominer l'ensemble de la rencontre, les Espagnols n'ont jamais su prendre l'ascendant sur son adversaire et enchaînent un second match nul. Classée troisième de son groupe derrière la Suède et la Slovaquie, la Roja doit absolument remporter son dernier match pour espérer se qualifier au prochain tour.

Des résultats qui ne plaisent pas aux supporters espagnols mais aussi au sélectionneur Luis Enrique, qui s'est exprimé en conférence de presse après le match.

L'Espagne pas assez tranchante selon Enrique

Après le match, l'entraineur de la Roja a évidemment été interrogé sur cette nouvelle contre-performance. Selon lui, son équipe manque de sérénité et de tranchant dans le dernier geste.

"J'ai vraiment hâte de revoir le match et de l'analyser en profondeur. Les sentiments ne sont pas les meilleurs, évidemment. Nous étions peut-être supérieurs, mais pas assez pour gagner clairement. Ils ont été courageux, ils ont osé nous mettre sous pression. Ils n'ont pas créé beaucoup d'occasions, mais ils ont mis celles qu'ils avaient. Nous avons fait de gros efforts, mais c'était un peu la pagaille. J'espérais une plus grande supériorité et générer plus d'occasions de marquer, mais nous n'y sommes pas parvenus. Souvent, le résultat compense les choses et quand il n'est pas positif, il faut analyser le match en profondeur.", a-t-il déclaré.

Ce mercredi (18h), face à la Slovaquie, les hommes de Luis Enrique n'auront d'autre choix que de montrer un autre visage pour l'emporter et assurer leur qualification en huitièmes de finale.

facebooktwitterreddit