Euro 2020 : Les Belges Mertens et Verthongen estiment la France co-favorite

Baptiste Blanchard
Jun 11, 2021, 11:07 AM GMT+2
Dries Metrens en conférence de presse.
Dries Metrens en conférence de presse. / BRUNO FAHY/Getty Images
facebooktwitterreddit

En conférence de presse, Jan Vertonghen et Dries Mertens ont estimé l'Équipe de France co-favorite avec l'Angleterre pour l'Euro.

Les Belges aussi s'y mettent ! Pour beaucoup d'observateurs, et pas seulement dans l'Hexagone, l'Équipe de France fait partie des Nations favorites à la victoire finale pour l'Euro. C'est légitime, tant les Bleus sont solides dans tous les compartiments, que ce soit en défense, en attaque et au milieu.

Présents en conférence de presse ce jeudi, Jan Vertonghen (34 ans) et Dries Mertens (34 ans) ont estimé la France co-favorite de l'Euro avec l'Angleterre, qui dispose également d'un groupe très compétitif.

Mertens : "La Belgique favorite ? Non, c'est la France"

"Je ne nous vois pas comme le grand favori. La France et l'Angleterre le sont, je pense. On sait aussi que malgré le statut de favori ou d'outsider, tout le monde peut surprendre dans ce type de tournoi. Mais c'est vrai qu'on n'est pas très loin du niveau de ces deux grands favoris. Pour moi ce n'est ni un avantage ni un inconvénient d'avoir ce statut", a déclaré le défenseur de Benfica, avant de céder sa place au meilleur buteur de l'histoire du Napoli.

"Si la Belgique est favorite ? Non, c'est la France. Et l'Angleterre, qui va jouer six matchs sur sept à la maison. L'Italie et la Belgique sont juste derrière", a expliqué, à son tour, l'attaquant des Diables Rouges.

Une équipe plus faible qu'au Mondial 2018

Les hommes de Roberto Martinez se placent donc naturellement en outsiders de cet Euro. Plus forte qu'au Mondial 2018 la Belgique ? "C’est difficile à dire. [. . ] Il nous manque Dembélé, Fellaini et Kompany, quand même, par rapport au Mondial. Ce qui est vrai par contre, c’est qu’on a encore plus faim pour ce tournoi. La déception de l’élimination contre la France et la fête qui a suivi avec nos supporters nous a montré à quel point ces grands tournois étaient importants pour tout le pays", a expliqué Mertens, lucide. C'est en tout cas malin d'éviter le costume de favori.

facebooktwitterreddit