Lionel Messi

Et si Lionel Messi n'avait pas été footballeur ?

Steeven Occhipinti
Lionel Messi fait partie des plus grands joueurs de l'histoire.
Lionel Messi fait partie des plus grands joueurs de l'histoire. / Aurelien Meunier/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lionel Messi aura marqué l'histoire du football à tout jamais. Vainqueur sept fois du Ballon d'Or, l'attaquant argentin en a réalisé des exploits tout au long de sa carrière. Malgré ses 34 ans, le joueur du PSG continue d'évoluer au niveau des meilleurs. Il fait partie de ceux qui ont banalisé l'extraordinaire. Mais alors une question nous vient en tête ... Qu'aurait été le football ces dernières années sans l'un des meilleurs joueurs de l'histoire ?


"Avec des "si" on ne refait pas le monde, mais encore moins avec des "on en parlera plus tard"" (Patrick Louis Richard, 1958). Et si justement il était temps de refaire le monde ou du moins, juste altérer une simple fraction de l'espace-temps qui a poussé Lionel Messi à se lancer dans une carrière de footballeur.


Bojan Krkic, le nouveau joyau du FC Barcelone

Bojan Krkic
Bojan Krkic débute très fort avec le FC Barcelone. / Etsuo Hara/GettyImages

En quête de son nouveau joyau offensif, pour venir suppléer le trio Ronaldinho - Eto'o - Henry, le FC Barcelone n'a pas besoin de chercher bien loin. Un jeune talent de la Masia pointe le bout de son nez. Il s'agit d'un certain Bojan Krkic. Présent au sein du centre de formation catalan depuis son plus jeune âge, l'attaquant espagnol est très attendu par les socios. Et l'entraîneur du Barça, Frank Rijkaard, n'attend pas longtemps pour lui faire confiance.

Le 16 septembre 2007, Bojan Krkic est lancé dans le grand bain en Liga, alors qu'il vient tout juste d'avoir 17 ans, en entrant en jeu contre Osasuna. Et trois jours plus tard, il devient le plus jeune joueur du FC Barcelone à disputer un match de la Ligue des Champions, en jouant quelques minutes contre l'OL. L'avenir semble radieux pour les Blaugrana. Il dispute sa première saison complète avec l'équipe première catalane, en étant utilisé dans un rôle de joker de luxe.

Un événement va toutefois tout changer. Le 8 mai 2008, Pep Guardiola prend les rênes de l'équipe première. Le tout jeune technicien espagnol fait confiance aux plus grands talents de la Masia. Il ne passe pas à côté de Bojan Krkic et lui offre de plus en plus de temps de jeu dans cette fin de saison.

Le départ de Ronaldinho l'été suivant lui permet de se faire une place de titulaire dans le onze de départ. Il forme alors l'un des trios les plus prolifiques d'Europe, à côté de Samuel Eto'o et Thierry Henry, alors qu'il n'a encore que 18 ans. Tout au long de l'exercice, il ne cesse de faire parler son talent et il est l'un des grands artisans du triplé réalisé par le Barça au cours de l'année 2009.

Pour sa première saison complète, il s'offre neuf buts et sept passes décisives en Liga, mais surtout trois réalisations en Ligue des Champions, dont le deuxième but contre Manchester United en finale (2-0). Pourtant, la direction catalane décide de changer ses plans lors du mercato estival 2009. Et c'est un choix qui va mettre un coup de frein à la carrière du jeune talent espagnol ...

Une seule saison et puis s'en va pour Pep Guardiola

Barcelona's Swedish forward Zlatan Ibrah
Une brouille avec Zlatan Ibrahimovic éclate et entraîne le départ de Pep Guardiola. / LLUIS GENE/GettyImages

C'est le gros coup du mercato estival ! Après le triplé du Barça, la direction choisit de frapper fort en s'attachant les services de Zlatan Ibrahimovic. En plus de 50 millions d'euros, le FC Barcelone cède Samuel Eto'o dans cette opération. Il faut dire que l'attaquant suédois sort d'une saison assez folle avec près de 25 buts inscrits en Serie A.

Un gros changement qui ne va pas passer inaperçu dans le vestiaire catalan. Zlatan Ibrahimovic se retrouve rapidement au centre des projecteurs. Considéré comme la nouvelle star de ce projet, le géant suédois ne se prive pas pour reprendre ses coéquipiers, quand le jeu ne le convainc pas. Une brouille éclate très vite avec Pep Guardiola.

En septembre 2009, au lendemain d'une défaite en Liga contre le Villarreal CF (2-1), Zlatan Ibrahimovic s'en prend publiquement à son entraîneur. Les deux hommes ne s'adressent plus la parole et la direction doit très vite prendre une décision. Tentant d'apaiser les tensions, Pep Guardiola choisit finalement de quitter son poste d'entraîneur du FC Barcelone.

Le nouvel entraîneur n'est autre que Ronald Koeman, qui décide de quitter son poste d'entraîneur de l'AZ Alkmaar, après seulement quelques mois. Il écartera très vite Bojan Krkic de son onze de départ, pour aligner une attaque à deux, composée de Thierry Henry et Zlatan Ibrahimovic. Les résultats ne sont toutefois pas au rendez-vous, alors que Pep Guardiola, de son côté, gagne ses premiers trophées à la tête de l'AS Roma (la Serie A et la Coupe d'Italie).

Zlatan Ibrahimovic offre la première C1 au PSG !

Zlatan Ibrahimovic
Zlatan Ibrahimovic offre la première C1 au PSG. / Jean Catuffe/GettyImages

Malgré le succès espagnol à la Coupe du Monde 2010, les stars du Barça ne parviennent pas à se trouver avec Zlatan Ibrahimovic au FC Barcelone. Andrés Iniesta, Xavi et Sergio Busquets ne sont plus au rendement attendu. Certes, l'attaquant suédois fait ses statistiques, mais il ne s'épanouit pas en Catalogne. Alors qu'il ne remporte pas le moindre trophée lors de son passage au Barça, il quitte le club pour le PSG durant l'été 2012.

C'est un transfert qui va faire entrer ce PSG version qatari dans une toute nouvelle ère. Il rejoint la nouvelle armada parisienne, qui a réussi à recruter Thiago Silva, Marco Verratti ou Ezequiel Lavezzi durant cette fenêtre. Aux commandes depuis décembre 2011, Carlo Ancelotti compte donc sur un effectif incroyable, dans l'optique d'offrir un premier succès en Ligue des Champions au PSG.

Et il ne faudra qu'une seule saison pour que le PSG parvienne à ses fins. Et comment ne pas avoir en tête son quart de finale contre le FC Barcelone ? Souvent critiqué pour son absence lors des grands rendez-vous, l'attaquant suédois avait coché cette double-confrontation sur son calendrier. Auteur d'un doublé à l'aller et d'une passe décisive au retour, il élimine un Barça en grande difficulté.

Sortant ensuite le Bayern Munich, le PSG de Carlo Ancelotti, qui a refusé une offre du Real Madrid en cours de saison, s'impose en finale de la Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund de Robert Lewandowski (2-1). Un nouveau but de Zlatan Ibrahimovic fait entrer le PSG dans une toute nouvelle catégorie. Certes, le club de la capitale tricolore n'a plus remporté la C1 depuis. Il fait toutefois partie de ceux à l'avoir soulevé au moins une fois. Et le rêve se poursuit pour les Argentins du PSG.

Higuain couronne l'Argentine en 2014

Gonzalo Higuain
Gonzalo Higuain offre le titre tant convoité à l'Argentine. / Pool/GettyImages

En 2014, le Brésil organise la Coupe du Monde. Malgré le soutien de son public, la sélection auriverde connaît certainement la plus grosse humiliation de son histoire contre l'Allemagne en demi (7-1). On se dit alors que plus rien ne peut empêcher la Mannschaft de remporter la Coupe du Monde. Pourtant, l'Argentine est très loin d'avoir dit son dernier mot ...

Après avoir sorti la Suisse, la Belgique et les Pays-Bas, l'équipe d'Alejandra Sabella se présente en pleine confiance pour cette dernière rencontre. Portée par un Javier Pastore plus en forme que jamais, la sélection argentine va créer l'exploit. Sur une passe décisive du milieu offensif parisien, Gonzalo Higuain trompe la vigilance de Manuel Neuer.

Un autre parisien se mettra en évidence en fin de rencontre, en la personne d'Ezequiel Lavezzi, pour sceller la victoire des siens ! L'Argentine ajoute une troisième étoile sur son maillot et Javier Pastore est élu meilleur joueur de la compétition. Le peuple argentin le porte en triomphe et le considère même comme l'un des plus grands talents de l'histoire du pays !

Dans la foulée de cette incroyable Coupe du Monde, Javier Pastore rejoindra Manchester City, contre un chèque de 80 millions d'euros. Un gros investissement pour les Sky Blues qui font tout pour mettre fin à l'hégémonie de Manchester United en Premier League. Il faut dire que Cristiano Ronaldo s'est imposé comme le plus grand joueur de l'histoire du championnat anglais.

Une rivalité Ibrahimovic - Ronaldo plus forte que tout

FBL-ITA-CUP-AC MILAN-JUVENTUS
Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic se partagent de nombreux Ballon d'Or. / ALBERTO PIZZOLI/GettyImages

Depuis son transfert en 2003, Cristiano Ronaldo n'a jamais quitté les rangs des Red Devils. Cela fait désormais plus de 20 ans que CR7 porte le maillot de Manchester United. Et il a eu le temps d'en gagner des trophées ! Il a connu cinq succès en Ligue des Champions et surtout huit en Premier League. Le club mancunien ne laisse plus grand chose à ses concurrents.

Le Ballon d'Or reste d'ailleurs une lutte entre lui et Zlatan Ibrahimovic. Hormis Samuel Eto'o (2009) et Andrés Iniesta (2010), les deux stars se partagent les plus prestigieux sacres individuels depuis 2008. En 2014, Cristiano Ronaldo en compte déjà trois, alors que son concurrent suédois est à deux.

Par la suite, CR7 ne va faire que consolider son avance. Jusqu'à sa retraite sportive, la star portugaise ajoute cinq Ballons d'Or à son palmarès. Pour s'imposer encore un peu plus dans la légende, il prend sa retraite après un sacre en Coupe du Monde 2022, avec pas moins de sept victoires dans l'histoire du trophée France Football. Il reste loin devant tout le monde.

Vainqueur de la Coupe du Monde, l'Euro, la Ligue des Champions, la Premier League, tout en empilant les records dans les différentes compétitions, il fait l'unanimité. Tous les amoureux du ballon rond peuvent l'affirmer : il est le plus grand joueur que la planète football ait connu.

Le Barça entre très vite dans le rang

Andres Iniesta
Andrés Iniesta quitte le FC Barcelone en 2018. / David Ramos/GettyImages

Pendant ce temps, le FC Barcelone n'a jamais réussi à relever la tête depuis son sacre en Ligue des Champions, en 2009. Saison après saison, le Barça est très vite rentré dans les rangs. Et les départs de Xavi (2015) et d'Andrés Iniesta (2018) n'ont pas arrangé les choses. En proie à d'importants problèmes financiers, le club catalan a très vite dû vendre ses meilleurs éléments.

Depuis de longues années déjà, le FC Barcelone ne lutte plus pour le sacre en Liga. Il doit suivre de loin le féroce combat entre l'Atlético de Madrid de Diego Simeone et le Real Madrid de José Mourinho, qui sont installés depuis de longues années déjà à la tête de leur club. Pour espérer retrouver les sommets, le club catalan rêve de l'émergence d'un nouveau talent dans la Masia.

Et cela tombe bien puisqu'un certain Thiago Messi ferait beaucoup de bruit au sein du centre de formation du FC Barcelone ... Seulement âgé de 10 ans, le jeune talent argentin, natif de Rosario, a très vite rejoint le club catalan et est promis à un très bel avenir. Un diamant brut qu'il faudra très certainement suivre de près !

facebooktwitterreddit