Équipe de France

Estonie - France (0-9): Les 5 leçons à retenir de ce large succès des Bleues en éliminatoires de la Coupe du monde

Steeven Occhipinti
Les Bleues n'ont pas fait de détail.
Les Bleues n'ont pas fait de détail. / RAIGO PAJULA/GettyImages
facebooktwitterreddit

La France a déjà composté son ticket pour la Coupe du Monde 2023. Il faut dire que les Bleues n'ont rien laissé dans ces éliminatoires. Avant de se déplacer en Estonie, l'équipe de Corinne Diacre comptait déjà huit succès en huit journées. Et elle n'a pas baissé le pied lors de cette nouvelle rencontre. Focus sur tout ce qu'il faut retenir de cette large victoire tricolore (9-0).


1. La France poursuit son sans-faute

FBL-WC2023-EST-FRA-WOMEN-QUALIFIERS
La France s'offre une nouvelle victoire. / RAIGO PAJULA/GettyImages

Cette Équipe de France est plutôt tranquille depuis le début des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023. Les Bleues n'ont pas eu la moindre difficulté pour composter leur ticket pour la compétition internationale. Elles viennent d'enchaîner un neuvième succès en neuf journées en Estonie !

Et pour cette avant-dernière rencontre des qualifications, l'équipe de Corinne Diacre a encore fait très forte impression. Elle s'offre une nouvelle large victoire et continue d'impressionner (9-0). Depuis le début des éliminatoires, les Bleues ont marqué près de 49 buts et n'ont encaissé que trois réalisations.

2. Une fin d'après-midi cauchemardesque pour l'Estonie

FBL-WC2023-EST-FRA-WOMEN-QUALIFIERS
L'Estonie a vécu une rencontre compliquée. / RAIGO PAJULA/GettyImages

L'Estonie s'attendait à passer une rencontre compliquée. Lors du match aller en France, la sélection estonienne s'était inclinée par 11 buts d'écart (11-0). Elle voulait toutefois compter sur le soutien de son public, pour ne pas connaître une addition aussi salée. Encore une fois, l'Estonie n'a pas existé dans cette rencontre.

Elle n'a d'ailleurs pas eu beaucoup de réussite, puisque Siret Raamet a écopé d'un carton rouge dès la 16ème minute de jeu. Elle a d'ailleurs fait faute dans la surface et a donc permis à Kenza Dali de s'offrir le deuxième but de la soirée, sur un penalty.

La situation ne s'est pas arrangée en seconde période ! Cette fois-ci, c'est Vlada Kubassova qui a été expulsée. Et elle a aussi permis aux Bleues de récupérer un penalty, transformé par Clara Matéo (58e). Un match cauchemardesque pour les Estoniennes !

3. Ouleymata Sarr se met en évidence

Ouleymata Sarr
Ouleymata Sarr a inscrit un quadruplé. / James Gill - Danehouse/GettyImages

Loin de se mettre en évidence durant l'Euro féminin, Ouleymata Sarr souhaitait repartir sur de belles bases. Placée à la pointe de l'attaque des Bleues, la joueuse du Paris FC a fait très forte impression. Elle n'a eu besoin que d'une période pour inscrire un triplé !

De quoi baisser le pied en deuxième mi-temps ? Pas du tout ! Deux minutes seulement après le retour des vestiaires, la joueuse de 26 ans s'offre un quatrième but. Et de quelle manière ? Ouleymata Sarr réalise un superbe ciseau acrobatique, qui permet aux Bleues de prendre alors un avantage de six buts.

4. Premier doublé pour Clara Matéo avec sa sélection

Clara Mateo
Clara Matéo a brillé dans ce match. / Visionhaus/GettyImages

Il n'y a pas seulement Ouleymata Sarr qui a inscrit plus d'un but dans ce large succès des Bleues. C'est également le cas de Clara Matéo ! Elle marque le deuxième penalty tricolore en seconde période (59e). Et quelques minutes tard (67e), elle fait part de toute sa classe en inscrivant un but superbe de l'extérieur.

Un match qui restera gravé dans sa mémoire ! En effet, Clara Matéo a pu inscrire son premier doublé avec les Bleues. Et ce ne sera certainement pas le dernier pour la milieue de 24 ans.

5. Les Bleues se relancent après l'Euro féminin

Corinne Diacre
Corinne Diacre peut être fière de son équipe. / Jonathan Moscrop/GettyImages

C'était le match d'après l'Euro féminin ! L'été dernier, la France est allée jusqu'au dernier carré de la compétition européenne. Elle est toutefois tombée contre l'Allemagne (2-1). On avait hâte de la revoir en action ! Et il n'a fallu attendre qu'un peu plus d'un mois, avec ce match des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023.

Comptant sur la plupart des joueuses présentes durant l'Euro 2022, Corinne Diacre a certainement dû avoir le sourire. Son équipe a montré un très beau visage et semble avoir déjà tourné la page de la compétition européenne. Une excellente nouvelle alors que la Coupe du Monde se déroulera dans quelques mois.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce cinquième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit