Real Madrid

Espanyol Barcelone - Real Madrid (1-3) : Les 4 leçons à retenir de cette victoire du Real Madrid

Julien  Sournies
Karim Benzema offre la victoire au Real Madrid
Karim Benzema offre la victoire au Real Madrid / Soccrates Images/GettyImages
facebooktwitterreddit

Karim Benzema et sa bande continuent leur petit bonhomme de chemin. Ce dimanche soir, le Real Madrid s'est imposé non sans la douleur contre l'Espanyol Barcelone dans le cadre de la troisième journée de Liga (1-3). Avec ce succès, les Merengues prennent la tête du championnat !

1. Tchouameni en taille patron

Aurelien Tchouameni
Aurélien Tchouameni a livré une grosse prestation. / Soccrates Images/GettyImages

Auteur d'une rencontre pleine le week-end dernier contre le Celta Vigo (4-1), Aurélien Tchouameni a récidivé ce dimanche soir. Aligné aux côtés des indétrônables Modric et Kroos dans l'entre-jeu, l'international tricolore s'est montré le plus en vue. Juste techniquement, précis à la relance, l'ancien monégasque a éclaboussé le RCDE Stadium de son talent.

Le natif de Rouen a même été à la dernière passe sur la sublime ouverture du score de Vinicius Junior (12'). S'il s'est particulièrement distingué balle au pied, il n'a pas été en reste non plus défensivement en coupant de multiples passes catalanes notamment. Casemiro semble déjà s'être fait oublier.

2. Un match de haute intensité

Lucas Vazquez
La rencontre a été animée. / Soccrates Images/GettyImages

Une chose est sûre, c'est que nous nous sommes pas ennuyés du côté de Barcelone ce dimanche soir. D'emblée, et ce, jusqu'au terme, les 22 acteurs nous ont livré une bataille de tous les instants.

Si les champions d'Espagne et d'Europe se sont procurés les meilleures occasions, les locaux n'ont pas manqué de répondant. Au bout du compte, c'est le Real Madrid qui l'a emporté, mais l'Espanyol Barcelone aurait pu espérer bien meilleur dénouement, tant ils ont fait preuve d'un danger permanent.

3. Benzema salvateur malgré tout

Karim Benzema
Karim Benzema a marqué. / Quality Sport Images/GettyImages

Tout au long de la soirée, l'attaquant français a pourtant eu un mal fou à tirer son épingle du jeu. Bien muselé par l'arrière-garde barcelonaise, Karim Benzema n'a pas réellement peser sur la défense adverse. L'ancien rhodanien s'est même rendu coupable sur le but annuler à Toni Kroos dans le second acte.

Cependant, il en faut peu à Karim Benzema pour débloquer la situation. Alors que l'on se dirigeait vers un score de parité, KB9 est venu inscrire le but du 2-1 sur un centre délicieux de Rodrygo. Il s'est même permis de voir double, en assénant un ultime coup de poignard à ses hôtes dans le temps additionnel sur coup franc.

4. L'Espanyol Barcelone méritait certainement mieux

Karim Benzema
L'Espanyol Barcelone a perdu. / Soccrates Images/GettyImages

Les Pericos peuvent s'en mordre les doigts. Durant la majeure partie de la rencontre, les protégés de Diego Martinez ont regardé les Madrilènes dans les yeux. On les sentait même capables de prendre l'avantage à tout moment. Alors qu'ils tenaient le point du match nul jusqu'aux ultimes minutes, tout s'est finalement effondré, faute à un Karim Benzema diablement efficace. Une défaite encourageante dit-on.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce troisième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 !Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit