mainstories

Eriksson évoque une tentative de match truqué lors de la Coupe du monde 2010

Erwan Gendry
Sven-Goran Eriksson fait des révélations graves sur la Coupe du monde 2010.
Sven-Goran Eriksson fait des révélations graves sur la Coupe du monde 2010. / Zhizhao Wu/GettyImages
facebooktwitterreddit

Douze ans après la Coupe du monde 2010, Sven-Goran Eriksson sort de son silence et fait des révélations sur une tentative de triche de la part de la Corée du Nord.


Invité sur le podcast Sport's Strangest Crimes de BBC Radio 5 Live, Sven-Goran Eriksson a livré des informations sur la Coupe du monde 2010 qui n'avaient encore jamais été évoquées aux yeux du grand public. L'ancien entraîneur de Leicester, affirme qu'il y a eu une tentative de triche de la part des dirigeants de la Corée du Nord.

À l'époque, l'entraîneur suédois est manager général de Notts County, équipe anglaise évoluant alors en 4e division et entre les mains de l'escroc Russell King, aujourd'hui condamné. Ce dernier invite
Sven-Goran Eriksson à l'accompagner lors d'un voyage à Pyongyang pour discuter de l'exploitation des réserves minérales de la Corée du Nord.

Une volonté de truquer le tirage au sort

En plus d'être manager général d'un club anglais, Sven-Goran Eriksson était aussi membre de la commission du football de la FIFA. En connaissance de ce statut, les représentants nord-coréens ont tenté de corrompre l'ancien footballeur professionnel suédois : "Nous voulons un tirage au sort simple." Ce à quoi Sven-Goran Eriksson répond : "Je ne peux pas faire ça. Personne ne peut faire ça. C'est absolument impossible et c'est criminel, même d'essayer."

Les Nord-Coréens n'iront pas plus loin que la phase de poules après trois défaites en autant de matchs contre le Brésil (2-1), le Portugal (7-0) et la Côte d'Ivoire (3-0).

facebooktwitterreddit