Olympique de Marseille

Eric Di Meco fracasse Gerson et Dimitri Payet

Olivier Halloua
Dimitri Payet n'a toujours pas marqué cette année.
Dimitri Payet n'a toujours pas marqué cette année. / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

Après le naufrage offensif de l'Olympique de Marseille face à l'Eintracht Francfort (0-1), Dimitri Payet et Gerson ont reçu de vives critiques d'Eric Di Meco. La légende phocéenne ne pense pas que les deux milieux puissent être titulaires sous Igor Tudor.

L'Olympique de Marseille a laissé un coup d'inachevé. Ce revers face à l'Eintracht Francfort (0-1) condamne désormais les Phocéens à l'exploit pour espérer se qualifier en huitièmes de finale de Ligue des champions.

Lors de cette défaite au Vélodrome, Eric Di Meco n'a pas du tout apprécié les prestations de Dimitri Payet et Gerson.

"Ils ne sont pas faits pour l'intensité de Tudor"

Pour la légende de l'OM, Igor Tudor a fait une grossière erreur en les titularisant. "Bien sûr qu'il (Igor Tudor, ndlr) a une part de responsabilité puisqu'on l'encense depuis le début. On l'a même encensé sur le dernier match avec des changements assez précoces et du coup une influence sur le jeu. Donc là, on est obligés de dire qu'il s'est trompé. Sur ses choix, là où je comprends ce qu'il fait c'est que souvenons-nous qu'il s'est fait siffler alors qu'il n'avait pas encore coaché une minute car il avait mis Payet sur le banc, parce qu'il n'avait pas fait jouer Bamba Dieng...Cette question sur Payet à chaque match que Dieu fait, chaque conférence de presse que Dieu fait, on lui demande pourquoi il n'est pas sur le terrain. On a la réponse.

A un moment donné, on m'explique qu'il n'a pas joué depuis 15 jours et qu'il n'était peut-être pas en jambes. S'il joue tous les trois jours, on va nous expliquer qu'il est trop en jambes et trop fatigué. Hier soir, Tudor nous explique qu'ils étaient fatigués. Ce qui peut se comprendre. Le problème, c'est que quand tu vois les deux soutiens de l'attaquant (Harit et Ünder) ce qu'ils ont fait samedi soir dans le repli défensif, l'engagement et le rythme, je ne suis pas sûr que Payet et Gerson soient capables de le faire. Ne pas avoir Guendouzi hier sur le terrain, ça m'a fait mal (...) Payet derrière Alexis Sanchez, on était obligés de le voir. En plus, il l'avait annoncé. Mais le problème c'est que ce n'est pas possible pour mettre le rythme que veut mettre Tudor.

Payet, on ne lui enlève pas tout ce qu'il a fait pour l'OM. Mais il n'a jamais mis de rythme et de percussion. Comme Vincent Moscato le dit, quand Gerson joue on dirait ma grand-mère. Il a été bon en fin de saison, mais on l'a cherché 6 mois. Il va à deux à l'heure lui aussi. Tout le monde pleure car il faut les mettre et quand ils sont sur le terrain, eh ben on le voit. Quand ça passe au niveau supérieur, on le voit. Le seul qui a été bon hier soir, c'est Bailly", a scandé un Di Meco particulièrement remonté sur RMC Sport.

Les choix de Tudor seront particulièrement attendus lors de la réception du Stade Rennais dimanche en Ligue 1... Déjà obligé de bricoler en défense, le technicien croate va devoir trancher aussi en attaque.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem,  on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du Barça des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit