Équipe de France

Equipe de France : Noël Le Graët veut garder Corinne Diacre à la tête des Bleues jusqu'aux Jeux Olympiques 2024

Alexis Goudlijian
Corinne Diacre pourrait conserver son poste de sélectionneuse de l'équipe de France féminine.
Corinne Diacre pourrait conserver son poste de sélectionneuse de l'équipe de France féminine. / Jonathan Moscrop/GettyImages
facebooktwitterreddit

Au lendemain de l'élimination de l'équipe de France par l'Allemagne (1-2) aux portes de la finale de l'Euro féminin, le président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët a scellé l'avenir de sa sélectionneuse, Corinne Diacre.


L'équipe de France féminine y croyait, mais encore une fois l'Allemagne l'a stoppée en plein vol. Battue par la Mannschaft (1-2) mercredi en demi-finale de l'Euro féminin, la sélection tricolore ne remportera pas sa première compétition internationale cette année. Malgré le parcours réussi des Bleues, l'heure est forcément aux interrogations.

Et des premiers doutes commençaient à venir concernant l'avenir de la sélectionneuse Corinne Diacre, qui n'a toujours rien gagné depuis son intronisation en 2017. Mais la technicienne de 47 ans garde la confiance de son président, Noël Le Graët.

Le Graët imagine l'avenir avec Diacre

Dans les colonnes du journal L'Equipe, le patron de la FFF a effectivement réitéré sa confiance à sa coach, qu'il compte bien maintenir en poste. "Elle a atteint l'objectif du dernier carré. Il y a encore des progrès à réaliser, mais elle a bâti un groupe qui devient de plus en plus solidaire. Elle a son groupe en main et l'estime de ses joueuses. De ce côté-là, c'était parfait", a assuré le dirigeant ce jeudi.

Le Graët souhaite offrir un nouveau contrat à Diacre. "C'est ma volonté. On n'en a pas encore discuté, mais je vais lui passer un coup de fil pour que l'on prenne un rendez-vous rapidement. J'aime bien Corinne, elle travaille bien. Je l'ai toujours soutenue. Et au niveau du jeu, notre équipe a souvent très bien joué. (...) Je vais écouter ses envies. Est-ce qu'elle-même a envie de continuer ? Il y a une Coupe du monde (en 2023) et des JO (en 2024) qui arrivent très vite...", a ajouté Le Graët.

Les JO 2024 en ligne de mire

Et justement, si les Jeux Olympiques à Paris représentent bien l'objectif prioritaire du boss du football français, Le Graët compte bien jouer la carte de la stabilité d'ici-là. "Pour moi, il faut aller jusqu'aux JO. C'est une discussion que je vais avoir. Mais je vois mal dire sans arrêt si tu réussis ça, tu continues. Les JO, c'est quelque chose d'important en France. Il faut que la sélectionneuse soit sécurisée jusque-là", explique l'ancien président de Guingamp.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce deuxième épisode avec Davy DiamantQuentin Gesp et Alexis Amsellem, on va établir notre Top et Flop 3 des recrues du PSG des années 2010 ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast.

Avant de terminer. "On ne peut pas changer tout le temps. On est dans une période plutôt positive. On n'a pas gagné, mais on a atteint l'objectif et on n'était vraiment pas loin de l'Allemagne." Des propos parfaitement clairs, qui mettent fin au suspense.

facebooktwitterreddit