Équipe de France

Equipe de France : Noël Le Graet ne veut pas faire attendre Zinédine Zidane

Dridi Amichi
Noël Le Graet s'est exprimé
Noël Le Graet s'est exprimé / Laurence Griffiths/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors d'un entretien accordé à l'AFP, le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graet s'est exprimé sur l'avenir de Didier Deschamps à la tête des Bleus.


Sélectionneur de l'équipe de France depuis 2012, l'histoire entre les Bleus et Didier Deschamps pourrait s'arrêter après la Coupe du Monde 2022. En effet, Didier Deschamps ne prolongera pas son contrat avant le mondial 2022, une volonté du patron de la FFF et du sélectionneur.

"Je lui ai dit que malgré notre habitude de le prolonger avant chaque compétition, on ne le fera pas, Il m’a répondu que de toute façon, il aurait refusé et qu’on se reverra après la Coupe du monde. Cela s’est passé en toute amitié. Didier est un homme très droit. Prolongé ou pas, il travaillera de la même façon", a déclaré le président de la FFF à l'AFP

L'option Zidane

La décision de prolonger appartiendra presque au sélectionneur, quoiqu'il arrive lors de la coupe du monde. "S’il gagne le Mondial, peut-être voudra-t-il continuer. S’il ne le gagne pas, il aura peut-être l’esprit de revanche. Je l’apprécie tellement : on ne peut pas dire que la décision lui appartiendra, mais pas loin. Je crois que la fidélité en Didier a payé."

En cas de départ de Didier Deschamps, le successeur devrait être Zinedine Zidane. "Tout le monde y pense. Imaginons que Didier me dise qu’il arrête ou qu’il ne veut pas continuer. Le nom de Zidane viendra évidemment, s’il est libre", confie Noël Le Graet.

Annoncé au PSG, le président de la FFF a indiqué qu'il ne souhaite pas faire attendre Zidane. "Je ne ferai pas ça. Pour diriger l’équipe de France, il faut une sacrée envie. Si tu le fais par calcul, ce n’est pas forcément le bon système. On vient de se qualifier pour la Coupe du monde, donc ce n’est pas le moment de parler de succession."

facebooktwitterreddit