Équipe de France

Équipe de France : Lucas Digne, plus qu'une simple doublure

Benoît Lesueur
Lucas Digne est un des meilleurs latéraux de Premier League avec Everton.
Lucas Digne est un des meilleurs latéraux de Premier League avec Everton. / Marc Atkins/Getty Images
facebooktwitterreddit

Transformé depuis sa signature à Everton en 2018, Lucas Digne a aussi été bon lors des derniers rassemblements en Équipe de France. Désigné comme doublure d'un autre Lucas, Hernandez, le joueur des Toffees a toutes les qualités pour être un titulaire en puissance au prochain Euro.


Il y a des mots que l'on n'aurait jamais imaginé prononcé. Flop annoncé après ses échecs successifs au PSG et à Barcelone, Lucas Digne a complètement changé de dimension à Everton. Après un début de carrière où le Français a brulé les étapes, il est aujourd'hui l'un des meilleurs à son poste en Premier League. Le meilleur en Europe pour son entraîneur Carlo Ancelotti, rien que ça.

Un début de carrière en dents de scie

Formé à Lille, le joueur se révèle à la Ligue 1 lors de ses deux premières saisons en pro chez les Dogues entre 2011 et 2013. Avec 62 matchs sous le maillot lillois, les plus grands clubs européens montrent déjà un intérêt pour l'arrière gauche.

C'est finalement au Paris Saint-Germain que le Nordiste choisit. En concurrence avec l'expérimenté Maxwell, le Français ne parvient pas à s'imposer face à l'indéboulonnable brésilien.

Rudi Garcia a lancé Lucas Digne dans le monde professionnelle à Lille.
Rudi Garcia a lancé Lucas Digne dans le monde professionnelle à Lille. / FRANCOIS NASCIMBENI/Getty Images

Un prêt satisfaisant à la Roma

En Italie, Digne dispute sa première saison pleine depuis son départ du Losc. À Rome, il retrouve un entraîneur qu'il connaît bien, Rudi Garcia. C'est ce dernier qui avait lancé le jeune défenseur en professionnel durant les années lilloises. Sous les couleurs de La Louve , l'arrière gauche joue 44 matchs, faisant de lui le troisième joueur le plus utilisé de l'effectif.

L'impact de Digne au sein de l'équipe se fait ressentir, et les Romains terminent troisième de Serie A. Au mercato qui suit, l'AS Rome tient à conserver le Français, seulement si le PSG baisse l'option d'achat, estimée à 15 millions d'euros. Les négociations n'aboutiront pas, et le joueur retournera à la capitale française.

Au Barça pour ne redevenir qu'un joker

Ce n'est pas tous les jours que le FC Barcelone vient frapper à la porte. Avec un Jordi Alba irremplaçable depuis 2012, Lucas Digne devait s'attendre à ne pas avoir beaucoup de temps de jeu. Mais voilà, le Barça ne se refuse pas au cours d'une carrière.

Le joueur le déclarait lui-même à l'époque : "J'ai vécu un rêve d'enfant que j'ai pu réaliser". Après deux timides saisons en Catalogne, le natif de Meaux s'engage à Everton, la meilleure décision de sa carrière.

Un autre homme chez les Toffees

À l'été 2018, Lucas Digne s'engage à Everton pour une vingtaine de millions d'euros. Dès son arrivée, il mettra sur le banc la légende Leighton Baines, au plus de 400 matchs avec le club. Au passage, il finit même par lui chiper le brassard de capitaine. À la fin de sa première saison, Digne est élu meilleur joueur du club par ses supporters.

Car en plus de jouer à un haut niveau, le Français se révèle être un leader au sein de son équipe. Agressif dans les duels, précis avec son pied gauche, il a délivré 19 passes décisives depuis son arrivée en Angleterre. Digne est aujourd'hui indispensable pour Carlo Ancelotti, qui souhaite le voir prolonger.

Revenu de blessure en début d'année, Lucas Digne, aujourd'hui vice-capitaine des Toffees, compte bien jouer les troubles fêtes en championnat. Septième de Premier League, Everton est dans la course pour la Ligue des Champions et peut même se permettre de rêver du titre.

Chez les Bleus : de bouc émissaire à titulaire

Présent depuis 2014 en Équipe de France, Lucas Digne participe à toutes les compétitions internationales, hormis la plus importante. Son faible temps de jeu à Barcelone lui coutera sa place à la Coupe du monde 2018 au détriment de Benjamin Mendy et surtout de Lucas Hernandez, devenu indispensable.

Pour autant, Digne a su profiter de la méforme du joueur du Bayern depuis la Russie. En mélangeant blessures et faible temps de jeu, l'absence de ce dernier a profité au défenseur des Toffees. Sur les cinq derniers rassemblement, Lucas Digne a été titulaire quatre fois. Comme à Everton, il s'est montré décisif avec deux passes décisives pour les Bleus en 2020.

Pour le prochain Euro, le sélectionneur tricolore a du choix à gauche, trop de choix. Avec Lucas Hernandez, son frère Théo, Digne et Ferland Mendy, Deschamps se fera critiquer dans tous les cas après l'annonce de sa liste.

Lucas Digne compte 35 sélections avec les Bleus.
Lucas Digne compte 35 sélections avec les Bleus. / FRANCK FIFE/Getty Images

Avec 35 sélections, Digne possède plus de capes que ses concurrents réunis, Hernandez (22) et Mendy (7) étant bien derrière. À l'heure actuelle, connaissant la philosophie de DD, même si Théo Hernandez est impressionnant du côté de Milan, il n'a toujours pas la moindre sélection en Bleu.

Pour Deschamps, cela compte énormément de savoir comment un joueur appréhende la vie de groupe. Si les deux Lucas sont disponibles, Ferland Mendy risque de rester sur le carreau.

Qui donc alors à gauche le 15 juin face à l'Allemagne ? Si le passif joue en la faveur d'Hernandez, le Munichois n'est pas intouchable. Passant plus de temps sur le banc en Bundesliga, Didier Deschamps pourrait alors miser sur le vice-capitaine d'Everton. Car aujourd'hui, c'est bien Lucas Digne qui apporte le plus de garanties à gauche en Bleu.

facebooktwitterreddit