Équipe de France

Équipe de France : Des places à perdre

Steeven Occhipinti
facebooktwitterreddit

La Coupe du Monde est dans un an ! Et les Bleus ont composté leur ticket pour l'événement planétaire au Qatar. Difficile de prédire la liste des 23 de Didier Deschamps aussi loin du début de la compétition. On a toutefois l'impression que certains habitués sont en grand danger pour espérer faire partie de l'aventure.


1. Kurt Zouma

Kurt Zouma
La concurrence s'annonce féroce pour Kurt Zouma. / John Berry/GettyImages

Didier Deschamps apprécie particulièrement son profil. Et Kurt Zouma retrouve beaucoup du temps de jeu depuis son transfert à West Ham. Une situation qui laisse donc présager le meilleur pour le joueur tricolore, à un an de la Coupe du Monde ? Pas forcément ... La concurrence sera très élevée pour le poste de défenseur central.

Raphaël Varane, Presnel Kimpembe, Lucas Hernandez, Dayot Upamecano ou Jules Koundé semblent avoir de l'avance sur lui. Sans oublier que Wesley Fofana fera très vite son retour de blessure et pourrait se mêler à la lutte, en retrouvant son meilleur niveau. Il est compliqué donc d'imaginer le joueur de 27 ans conserver sa place dans le groupe.

2. Léo Dubois

Leo Dubois
Léo Dubois est loin de convaincre avec les Bleus. / Mike Hewitt/GettyImages

Longtemps utilisé dans un rôle de doublure de Benjamin Pavard, au poste de latéral droit, Léo Dubois a été préféré à ce dernier lors du dernier match contre la Finlande (2-0). Pourtant, le capitaine de l'OL n'a pas eu le temps de montrer grand-chose, puisqu'il s'est blessé avant la mi-temps. Certes, il est de plus en plus utilisé ces derniers temps. Il est toutefois loin de se montrer convaincant.

Et Didier Deschamps pourrait changer ses plans dans les prochains mois ! Nordi Mukiele ou Jonathan Clauss semblent avoir toutes les qualités pour évoluer en tant que piston droit, dans ce nouveau schéma des Bleus.

3. Benjamin Pavard

Benjamin Pavard
Benjamin Pavard a du mal, ces derniers temps. / Marco Canoniero/GettyImages

Toujours très loin de faire l'unanimité avec les Bleus, Benjamin Pavard n'a pas été titularisé lors des deux dernières rencontres de la France. Et le changement de dispositif pourrait clairement lui faire perdre sa place. Il n'est pas réellement à l'aise dans un rôle de piston.

Kingsley Coman a d'ailleurs fait très forte impression à ce poste, lors de la victoire face au Kazakhstan (8-0). Et comme dévoilé précédemment, d'autres joueurs tapent à la porte de la sélection, comme Nordi Mukiele ou Jonathan Clauss.

4. Lucas Digne

Lucas Digne
Lucas Digne sera certainement en concurrence avec Ferland Mendy. / John Berry/GettyImages

Certes, il est difficile, à l'heure actuelle, de ne pas le voir dans le groupe des Bleus. Depuis octobre 2018, Lucas Digne est quasiment toujours convoqué par Didier Deschamps. International à 43 reprises, il reste la doublure de Theo Hernandez au poste de latéral gauche. Mais alors, pourquoi sa place sera en danger en 2022 ?

Tout simplement, car Ferland Mendy fait un retour remarqué avec le Real Madrid. Et le latéral de 26 ans pourrait clairement venir bousculer la hiérarchie dans les mois à venir. D'autant plus qu'il dispute la Ligue des Champions, alors que Lucas Digne ne joue aucune compétition continentale avec Everton.

5. Moussa Diaby

Moussa Diaby
Moussa Diaby semble sur la sellette. / Quality Sport Images/GettyImages

Moussa Diaby fait désormais partie des habitués de Didier Deschamps. Le jeune ailier du Bayer Leverkusen a été convoqué lors des trois derniers rassemblements des Bleus. Et il a même connu quatre sélections ! Pourtant, rien n'est acté pour lui, pour la Coupe du Monde 2022. Le talent de 22 ans pourrait va certainement devoir faire face à l'explosion de Christopher Nkunku, du côté du RB Leipzig.

Sans compter qu'Ousmane Dembélé est souvent absent pour des pépins physiques. En pleine forme, nul doute qu'il passerait devant dans la hiérarchie. Il faudra donc que Moussa Diaby continue sa progression, pour convaincre Didier Deschamps de le convoquer.

6. Anthony Martial

Anthony Martial
Anthony Martial n'a pas été convoqué lors de ce rassemblement. / John Berry/GettyImages

Pour la première fois depuis l'Euro, Anthony Martial n'a pas été convoqué par Didier Deschamps, lors de ce rassemblement. Il faut dire que l'attaquant de Manchester United ne joue quasiment plus avec son club. L'attaquant tricolore doit de s'en aller le plus rapidement possible, pour retrouver du crédit auprès du sélectionneur des Bleus.

Et même en retrouvant du temps de jeu, ce n'est pas certain qu'Anthony Martial dispute la Coupe du Monde 2022. La concurrence est très grande dans le secteur offensif et il pourrait clairement en faire les frais.

7. Wissam Ben Yedder

Wissam Ben Yedder
Wissam Ben Yedder n'a que très peu de temps de jeu avec les Bleus. / John Berry/GettyImages

Ces dernières années, Wissam Ben Yedder est régulièrement convoqué par Didier Deschamps. Pourtant, l'attaquant de l'AS Monaco ne joue que très peu avec les Bleus. Depuis l'Euro 2020, le joueur de 31 ans n'a disputé que 12 petites minutes avec le maillot tricolore. Il ne serait donc pas surprenant de le voir écarter de la liste des 23 pour la prochaine Coupe du Monde.

D'autant plus quand l'on sait que la concurrence fait rage dans le secteur offensif, derrière le trio Griezmann - Benzema - Mbappé. Il fait clairement partie de ces joueurs qui seront en grand danger à l'approche de la sélection finale pour le Qatar.

facebooktwitterreddit