Équipe de France

Équipe de France : Les 6 choses positives à tirer de cette Ligue des Nations

Dridi Amichi
L'Équipe de France a remporté la Ligue des Nations
L'Équipe de France a remporté la Ligue des Nations / Anadolu Agency/GettyImages
facebooktwitterreddit

Cette Ligue des Nations 2021 s'achève et la France ajoute une nouvelle ligne à son palmarès ! Après un Euro catastrophique et un vrai passage à vide à l'automne, les Bleus peuvent tirer quelques leçons positives de ce Final Four afin de mieux viser la victoire en Coupe du Monde l'an prochain.

1. Une Équipe de France qui gagne

Spain v France - UEFA Nations League
L'Équipe de France renoue avec le succès / Anadolu Agency/GettyImages

Ce sont des images qui contrastent avec celles de l'après match face à la Suisse. En s'imposant 3-2 face à la Belgique et 2-1 face à l'Espagne, l'Équipe de France a su renouer avec le succès.

En plein doute avant le début du final four, tout aurait pu voler en éclats à la mi-temps de France Belgique, où les Bleus étaient alors menés 2-0. Mais les hommes de Didier Deschamps ont su faire preuve de caractère et ne pas abandonner, ils ont renversé la vapeur et confirmer que l'Équipe de France entame sa sortie de crise.

2. Le duo Karim Benzema Kylian Mbappé

Karim Benzema, Kylian Mbappe
Benzema et Mbappé ont fait mal aux défenses adverses / John Berry/GettyImages

Probablement l'une des plus belles satisfactions de ce final four. Alors qu'il avait quitté le rassemblement en raison d'une douleur au mollet lors du rassemblement de septembre, des doutes avaient été émis sur la complémentarité entre Karim Benzema et Kylian Mbappé.

Bien que les deux joueurs s'apprécient en dehors du terrain et ont cette volonté commune de jouer ensemble. Ce final four a permis de remettre les pendules à l'heure, les deux joueurs sont bels et bien faits pour jouer ensemble à la pointe de l'attaque.

Lors de ce final four, Kylian Mbappé a délivré deux passes décisives à Karim Benzema. De son côté, l'attaquant madrilène a offert des ballons de buts à l'attaquant parisien, en manque de réussite dans le dernier geste. Malgré tout, Benzema aura tout de même offert un but à Mbappé en le laissant tirer le pénalty face à la Belgique.

3. Aurélien Tchouaméni confirme

Gavi, Aurelien Tchouameni
Aurélien Tchouaméni monte en puissance / John Berry/GettyImages

Remplaçant lors de la demi-finale face à la Belgique, le milieu de terrain de l'AS Monaco avait fait une belle entrée en jeu face aux Belges. Entre temps, Rabiot a eu le covid et a manqué la finale, l'occasion pour Aurélien Tchouaméni de figurer dans le XI de départ de Didier Deschamps.

Et le milieu de terrain monégasque n'a pas déçu, il forme un très beau duo avec Paul Pogba devant la défense. Il n'a pas eu froid aux yeux lorsqu'il a fallu sortir le ballon proprement face au pressing espagnol. Déjà impressionnant lors de ses deux premières sélections en septembre dernier, Tchouaméni confirme qu'il faudra compter sur lui dans les mois à venir.

4. Théo Hernandez, la solution à gauche

Theo Hernandez
Théo Hernandez commence à s'imposer sur le couloir gauche / John Berry/GettyImages

En manque de latéral gauche depuis les blessures à répétitions de son frère Lucas Hernandez et malgré les bonnes prestations de Lucas Digne. Théo Hernandez semble bien parti pour être le numéro un sur le côté gauche en Équipe de France.

Disposant d'une capacité à répéter les courses, il n'hésite pas à accompagner les attaques des Bleus avec un réel apport. Preuve en est son but victorieux dans les toutes dernières minutes du match lors de la demi-finale face à la Belgique.

Si défensivement, il est un peu plus défaillant, le système avec trois défenseurs devraient lui permettre de garder une certaine sécurité avec le central gauche ou un des deux milieux de terrain devant la défense pour couvrir les espaces laissées dans son dos.

5. Le 3-5-2

Didier Deschamps
Didier Deschamps a sans doute trouvé son système / John Berry/GettyImages

Lors de l'Euro, Didier Deschamps avait tenté cette formule face à la Suisse pour le résultat que l'on connait. Alors que l'on pensait ce système en 3-5-2 ne jamais revoir le jour en Équipe de France, c'est dans cette disposition tactique que les Bleus ont évolué lors de ce final four.

Un système qui a l'avantage de faire jouer le trio Griezmann Mbappé et Benzema, tout en conservant son double pivot devant la défense, Alors qu'on pouvait penser que les côtés seraient les points les plus défaillants, force est de constater que ce n'est pas le cas, en tout cas pas des deux côtés.

En effet, comme indiqué ci-dessus, l'apport offensif de Théo Hernandez permet d'évoluer dans ce système en ayant pour seule inquiétude le côté droit. Puisque Benjamin Pavard ne sait pas montrer à son avantage lors de ce final four, en témoigne la gueulante de Paul Pogba à son encontre ou encore le but de Carrasco, où il perd son duel.

SI Léo Dubois a réalisé une belle entrée face à l'Espagne, difficile de l'imaginer titulaire en Équipe de France, tant ses performances oscillent entre le quelconque et le médiocre à l'Olympique Lyonnais.

Mais l'espoir demeure tout de même avec la possible entrée dans le XI du latéral droit du RB Leipzig, Nordi Mukiele ou encore une possible venue de Malo Gusto dans le futur, actuel remplaçant de Léo Dubois à l'OL, qui a montré de belles choses et pourrait vite monter dans la hiérarchie du club rhodanien. Son entraîneur, Peter Bosz, a d'ailleurs montré par le passé qu'il n'hésitait pas à faire évoluer les jeunes.

6. L'Équipe de France sait réagir

Spain v France - UEFA Nations League
Menée au score, l'Équipe de France est parvenue à s'imposer face à l'Espagne / Anadolu Agency/GettyImages

L'Équipe de France a été menée 7 fois lors de ses 8 derniers matchs. En effet, menés au score face à la Belgique lors de la demi-finale et face à l'Espagne lors de la finale, les Bleus ont su réagir pour revenir puis s'imposer.

Cette capacité à revenir dans le match n'est pas due au hasard, cela traduit une force de caractère chez les hommes de Didier Deschamps. Paul Pogba et ses coéquipiers ont un mental à toute épreuve, et il est difficile de venir à bout des Bleus.

Alors qu'on pouvait penser que le discours du sélectionneur ne passait plus auprès des joueurs, les joueurs de l'Équipe de France se retrouvent toujours dans son discours.

Ce succès en Ligue des Nations permettra à Didier Deschamps et ses joueurs de préparer plus sereinement la suite de la campagne de qualifications pour la Coupe du Monde, et donc, à terme d'aborder au mieux ce mondial 2022.

facebooktwitterreddit