Equipe de France : Jules Koundé vise une place pour l'Euro 2020

Nov 23, 2020, 1:47 PM GMT+1
Jules Kounde
Transféré de Bordeaux au FC Séville en 2019, le défenseur est devenu un titulaire indiscutable à Séville | Soccrates Images/Getty Images
facebooktwitterreddit

Titulaire indiscutable dans la charnière centrale de la défense du FC Séville, Jules Koundé n'a toujours pas été sélectionné par Didier Deschamps en équipe de France. Mais l'ancien Bordelais croit toujours en ses chances pour l'Euro 2020.

À 22 ans, Jules Koundé est devenu un défenseur reconnu en Europe. Auteur de prestations XXL en Liga (5 apparitions), il est depuis son départ des Girondins de Bordeaux en juillet 2019 un sérieux prétendant en sélection.

Malgré son jeune âge et quatre sélections avec les U21, le défenseur souhaite poursuivre son ascension vers les sommets de l'Europe. Et comme tout joueur de football il se fixe des objectifs concrets . A quelques mois de l’Euro, le Sévillan n'a pas caché sa volonté d'obtenir une place pour la compétition, samedi dernier, dans le Canal Football club.

Des ambitions de champion

Après avoir suscité l'intérêt de Manchester City (offre de 55 millions d'euros), l'été dernier, Séville a décidé de refuser l'offre des dirigeants mancuniens. Une fierté pour ce jeune joueur qui s'était entretenu avec Pep Guardiola à l'époque :

"J'ai parlé avec Guardiola, je l'ai eu au téléphone. Ça s'est bien passé, on a eu une discussion en espagnol bien qu'il ait quelques mots en français. Oui, j'étais intéressé par le fait d'y aller, c'était une super opportunité. J'avais des garanties, c'était pour jouer mais ça ne s'est pas fait."

Une offre sérieuse, refusée par Séville, avec beaucoup de garanties, qui montrent l'importance de ce joueur dans un effectif. Et l'international Espoirs compte bien profiter de ses performances pour gravier rapidement les échelons et s'ouvrir la porte de l'Euro avec l'équipe première :

"C'était déjà mon objectif la saison dernière avant qu'il ne soit repoussé. C'est quelque chose qui me "drive" au jour le jour. C'est ce pour quoi je joue, ce pour quoi je lutte. C'est le "must" pour tout footballeur, c'est quelque chose qui doit me guider chaque jour quand je me lève."

Une aubaine pour le sélectionneur de l'équipe de France qui n'a que l'embarras du choix pour composer sa future charnière centrale en équipe de France.

facebooktwitterreddit