Ligue 1

Droits TV : Comment les Français jugent l'arrivée d'Amazon en Ligue 1 ?

Baptiste Blanchard
L'arrivée d'Amazon en tant que diffuseur de la Ligue 1 et la Ligue 2 ne fait pas l'unanimité.
L'arrivée d'Amazon en tant que diffuseur de la Ligue 1 et la Ligue 2 ne fait pas l'unanimité. / Briony Painter / 90min
facebooktwitterreddit

Nouveau diffuseur officiel de la Ligue 1, le géant américain Amazon ne fait pas l'unanimité auprès du public français. Ce dernier fait davantage confiance aux diffuseurs historique du championnat, d'après une étude réalisée par l'institut Gece en collaboration avec EPISTO.


J-2 avant le lancement d'Amazon Prime en Ligue 1. L'affiche Monaco-Nantes (1ère journée), qui ouvre le bal de la saison 2021/22 en Ligue 1 ce vendredi, sera la première officiellement diffusée par Amazon.

80% des matches de Ligue 1 avec Amazon

La première d'une longue série puisque le supplément Ligue 1 sur la chaîne permettra de voir 80% des matches de l'élite du football français, conformément à l'accord conclu par Amazon et la Ligue de football professionnel (LFP).

Par ailleurs, concernant la diffusion de la Ligue 2, qui démarre le 24 juillet, le groupe américain a noué un partenariat avec la chaîne L'Equipe pour sa diffusion.

Mais qu'en pensent les Français de cette arrivée abrupte du géant américain dans le paysage médiatique hexagonal ? D'après une étude réalisée par l'institut Gece en collaboration avec EPISTO auprès de 2566 supporters français, celle-ci montre que les interrogés ont des avis bien divers.

Les jeunes favorables à Amazon

38% des supporters interrogés pensent ainsi s'abonner à Amazon Prime pour la saison prochaine, et 39% à Canal +.

©Institut Gece

Cette statistique rentre dans une offre plus large, dans le sens où ces deux chaînes proposent également une offre numérique importante (films, séries). Sans grande surprise, sur les 38% qui pensent s'abonner à Amazon, la catégorie 25-34 ans représente 47% de cette donnée. Concernant Canal +, la moitié des 39% pensant s'y abonner sont âgés de 65 ans et plus.

Si on ne parle que de football, la réponse est bien plus tranchante de la part des interrogés. Selon ce sondage, 61% des supporters préfèreraient regarder la Ligue 1 sur Canal+, quand seulement 17% se disent favorables à Amazon. Encore une fois, les retraités sont ultra majoritaires (71%) pour la chaîne cryptée française, diffuseur historique du championnat français.

"Le foot français, c'est Canal"

Dans les témoignages récoltés, l'argument de la chaîne française revient de manière répétée, signe de l'ancrage de Canal+ dans l'imaginaire collectif du public hexagonal.

"Une chaîne française avec des experts dessus, une vraie maison de sport, Amazon est le contraire des valeurs de ce sport", explique ainsi un supporter. "Une qualité de retransmission, une qualité des présentateurs et un diffuseur historique. Le foot français, c'est Canal."

©Institut Gece

Les jeunes sont quant à eux plus enclins à tenter l'expérience Prime puisque cette chaîne leur est bien plus familière et ils sont moins rattachés au passé glorieux de Canal+ avec le foot français. "C'est plus simple et peut-être moins cher, je suis aussi un habitué de la plateforme de streaming", affirme un des jeunes supporters.

"Le prix de l'abonnement est beaucoup plus accessible au grand public comparé à Canal+, Bein Sport et RMC Sport qui proposent des abonnements hors de prix, ce qui pousse les gens à regarder du streaming", renchérit un autre.

Une offre d'Amazon attrayante pour les jeunes

On se rend bien compte que l'argument financier est omniprésent pour la jeune génération, ce qui semble normal puisqu'on ne roule pas forcément sur l'or étant jeune.

Plus globalement, à la question, "Ces opérateurs permettent-ils à Ligue 1 d'être visible par le plus grand nombre ?" 65% ont répondu "oui" pour Canal+, 57% pour Bein Sport et seulement 36% pour Amazon.

©Institut Gece

Près d'un supporter sur deux voit l'arrivée d'Amazon parmi les diffuseurs de Ligue 1 comme une mauvaise chose. "Encore un abonnement à prendre, j'espère que ça ne finira pas comme 'Téléfoot', au détriment de la santé financière des clubs", déplore un interrogé.

On note une absence de consensus chez cet échantillon de supporters quant à la confiance à accorder à Amazon. 43% n'ont pas confiance, 36% ont confiance et 21% ne savent pas répondre à la question.

Une chose est sûre, avec de telles statistiques, le streaming illégal a encore de beaux jours devant lui !

facebooktwitterreddit