Équipe de France

Didier Deschamps devrait convoquer 26 joueurs pour la Coupe du monde 2022 au Qatar

Par Kevin Massampu
Didier Deschamps, sélectionneur de l'Équipe de France.
Didier Deschamps, sélectionneur de l'Équipe de France. / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Alors que la volonté initiale de Didier Deschamps était de ne pas convoquer un groupe de 26 joueurs pour le Mondial au Qatar, la situation pourrait changer.

Le 26 juin dernier, la FIFA autorisait les sélections qualifiées pour la Coupe du Monde 2022 à convoquer 26 joueurs dans leur groupe au lieu de 23 par le passé. L'instance du football mondial estimait "nécessaire d'offrir une plus grande flexibilité pour les effectifs dans l'optique de faire face aux répercussions de la pandémie de Covid-19 et de la période inhabituelle au cours".

Une idée qui n'était pas du goût de tous les sélectionneurs. En effet, la gestion des éléments non retenus sur la feuille de match peut poser un problème durant une compétition. Voilà pourquoi Didier Deschamps ne souhaitait pas convoquer autant de joueurs. Mais cela pourrait changer.

La situation d'un joueur majeur pourrait tout changer

D'après L'Équipe, la situation actuelle de Paul Pogba pourrait changer les plans du sélectionneur de l'Équipe de France. Deschamps connait le statut à part en sélection du joueur de la Juventus. En fonction de son état de forme, il pourrait être tenté d'en faire son 26e homme.

Opéré récemment du genou droit et en conflit avec son frère Matthias, Paul Pogba traverse une période très compliquée. Mais malgré ses histoires extra-sportives, il peut compter sur le soutien de son sélectionneur, rapporte le quotidien français.

Écoutez Top 90, l’émission de 90min dans laquelle on débat foot sous forme de top listes ! Rankings, XI combinés, Frankenplayer, à chaque épisode nos avis pour établir à la fin la liste ultime. Dans ce sixième épisode avec Davy DiamantQuentin GespAlexis Amsellem, on va établir notre Top 3 des meilleurs coups mercato de l’été ! Cliquez ici pour vous abonner au podcast

facebooktwitterreddit