Équipe de France

Didier Deschamps déplore la mentalité française face à la réussite

Baptiste Blanchard
FBL-WC-2022-QUALIFIERS-EUR-FRA-UKR
FBL-WC-2022-QUALIFIERS-EUR-FRA-UKR / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/Getty Images
facebooktwitterreddit

l'invité d'"Icones", sur Europe 1 au micro de Michel Denisot ce samedi, Didier Deschamps a confié toujours mettre en valeur "la réussite, quelle qu'elle soit". Chose pas forcément acceptée dans la mentalité française selon le champion du monde.


Pas vraiment bavard devant les médias, le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a accepté de se livrer davantage sur Europe 1. Invité samedi d'"Icônes", le champion du monde a insisté sur son admiration pour la réussite, et sur l'inspiration qu'on peut en retirer.

"Je mets toujours en valeur la réussite, quelle qu'elle soit, comme la réussite professionnelle", explique Didier Deschamps. "Il n'y a rien qui arrive par hasard, ce qui ne veut pas dire qu'il y a des gens qui n'ont pas fait des études et qui ne peuvent pas réussir. Il y a des génies aussi, il y a différentes formes d'intelligence, comme l'intelligence intuitive. Il y en a qui ont cette capacité à faire des choses différentes des autres et de réussir."

Une mentalité anglo-saxonne

Le patron des Bleus va plus loin dans son analyse de la réussite, qu'il juge en inéquation avec la mentalité française. "Moi, je ne suis pas envieux, je ne suis pas jaloux", poursuit-il. "Quelle que soit la réussite, peu importe le domaine, ça doit être source d'inspiration. Ce n'est pas trop dans la mentalité française. Malheureusement, c'est plus la mentalité anglo-saxonne. Celui qui réussit, au lieu de chercher à lui trouver des points négatifs", il faut souligner qu'"il a réussi à faire en sorte d'être un exemple", conclue "DD" dont les joueurs affrontent le Kazakhstan, ce dimanche (15h), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Les hommes de Deschamps vont vouloir rebondir après le mauvais résultat face à l'Ukraine (1-1) mercredi. Ils n'auront pas le droit à l'erreur.

facebooktwitterreddit