Coupe du Monde 2022

Des supportrices iraniennes interdites d'accès au stade face au Liban

Thomas Clerbout
Des supportrices interdites d'accès au stade
Des supportrices interdites d'accès au stade / FARSHAD ABBASI/GettyImages
facebooktwitterreddit

Lors de la victoire de l'Iran face au Liban ce mardi (2-0), des femmes se sont vues interdire l'accès au stade. Ayant pourtant un billet pour pouvoir assister à ce match des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, ce sont pas moins de 2.000 femmes qui ont du rebrousser chemin.


Ce n'est pas la première fois que cela arrive en Iran, et le problème n'a pas l'air de se résoudre. Des femmes ont été interdites d'accès au stade, alors même qu'elles avaient acheté un billet pour pouvoir assister au match opposant leur sélection nationale à celle du Liban.

2.000 femmes sur les 12.500 billets vendus

La scène s'est déroulée au stade Imam Reza de la ville de Mashhad, dans le nord-est du pays. Et selon l'agence de presse ISNA, ce seraient 2.000 femmes qui auraient été privées de la victoire de leur pays ce mardi.

"Environ 2.000 femmes iraniennes, qui avaient acheté des billets pour le match Iran-Liban, étaient présentes dans le périmètre du stade Imam Reza, mais n'ont pas pu entrer dans le stade", a indiqué l'agence de presse qui a ajouté : "Pour ce match, 12.500 billets avaient été vendus, dont 2.000 pour des femmes".

Un accès pour les femmes depuis 2019

Les chiffres paraissent énormes et ont même fait réagir le gouverneur de Mashhad, sur la chaîne publique iranienne IRIB : "Malheureusement, il n'a pas été possible à un grand nombre de personnes à l'extérieur d'entrer dans le stade". A ses propos, Mohsen Davari y rajoute des excuses : "Je m'excuse que beaucoup de gens n'aient pas pu entrer dans le stade et regarder le match de football entre les équipes nationales d'Iran et du Liban".

Rappelons qu'en Iran, les femmes ont été autorisées à assister à des matchs de football depuis peu. La république islamique interdit généralement aux spectatrices d'assister à des matchs de football, et ce depuis 40 ans. En 2019, la FIFA a pourtant ordonné à l'Iran d'autoriser l'accès des femmes aux stades sans restriction.

Cette directive a été prise suite à la mort tragique d'une supportrice iranienne. Cette femme, déguisée en garçon, s'était immolée par le feu, de peur d'être emprisonnée pour avoir tenté d'assister à un match.

facebooktwitterreddit