Paris Saint-Germain

De grosses tensions montent en interne au PSG

Quentin Gesp
Le vestiaire du Paris Saint-Germain s'embrase-t-il ?
Le vestiaire du Paris Saint-Germain s'embrase-t-il ? / John Berry/GettyImages
facebooktwitterreddit

Si sur le plan sportif le Paris Saint-Germain vit un début de saison prometteur, en interne, les tensions se multiplient au sein du vestiaire parisien.


Le vestiaire du Paris Saint-Germain est-il en train d'exploser ? C'est, à en croire les informations du quotidien L'Equipe, l'un des enseignements de la première partie de saison. Le quotidien publie ce mardi un long article sur les coulisses du club parisien lors de la première partie de saison. Une enquête qui soulève de nombreuses questions sur la gestion du club parisien.

Des recrues non-souhaitées

Du côté du staff, plusieurs recrutement n'ont, selon L'Equipe, pas été souhaités par Mauricio Pochettino, l'entraîneur parisien. C'est le cas de Leo Messi, Sergio Ramos et Gianluigi Donnarumma. Le quotidien avance que l'entraîneur argentin était satisfait du rendement de Keylor Navas et qu'il craignait l'apparition de problèmes davantage politiques que sportifs au sein de son vestiaire.

Autre problème évoqué : le cas Kylian Mbappé. L'international français n'est plus la star de l'effectif parisien mais l'une des nombreuses qui composent le PSG version 2021/22. Deux clans sont nés avec l'arrivée de Leo Messi, les francophones et joueurs internationaux, selon le quotidien. Et, Mbappé qui naviguait entre les deux groupes semble désormais à l'écart du second groupe. L'une des raisons qui explique l'absence de Neymar et Messi à l'anniversaire de Mbappé ? Pas sûr.

Des passes-droits

L'Equipe poursuit en revenant sur un retard de Neymar à l'occasion d'une journée dédiée aux sponsors, où il serait arrivé en retard. Le Brésilien aurait échappé à des sanctions, le club craignant des fuites dans la presse. Et ce n'est pas la seule affaire du genre, plusieurs joueurs sud-américain ayant échappé à des sanctions malgré des retards ou absences des entraînements.

Du côté des gardiens, l'ambiance n'est pas non plus au beau fixe avec des tensions naissantes entre Donnarumma et Navas, faisant suite aux déclarations de l'agent de l'Italien sur son manque de temps de jeu.

Des tensions qui ont aussi fait naître de la crispation. Presnel Kimpembe pourrait désormais être tenté d'aller voir ailleurs, notamment du côté de Chelsea, où le vestiaire lui semble plus apaisé. Sans parler de Leonardo, peu apprécié par certains joueurs. Ambiance...

facebooktwitterreddit