Paris Saint-Germain

Daniel Riolo explique pourquoi il est si sévère envers Marco Verratti

Adam Mujica Duarte
Marco Verratti est souvent critiqué par Daniel Riolo.
Marco Verratti est souvent critiqué par Daniel Riolo. / Xavier Laine/Getty Images
facebooktwitterreddit

Ce dimanche, le PSG s'est incliné sur la pelouse de Lorient (3-2) dans les dernières minutes du match. Une défaite qui laisse Lille seul en tête du championnat. Dans un entretien, accordé à Mediavenir, Daniel Riolo explique ce qu'il reproche à Marco Verratti.

Marco Verratti est le milieu le plus important au PSG. Lorsqu'il est épargné par les blessures et évolue à son meilleur niveau, l'Italien est l'un des tous meilleurs joueurs au monde à son poste. Après les départs de Motta et Matuidi, il est devenu patron de l'entrejeu du PSG.

Malgré tout, il est souvent critiqué pour son comportement sur le terrain. Certains observateurs le trouvent trop râleur, d'autres trouvent qu'il pourrait jouer plus simplement.

Souvent, sur RMC, Daniel Riolo n’épargne pas l'ancien joueur de Pescara.

Des nombreuses qualités et des défauts

"Si on faisait un parallèle avec le tennis, en présence sur le terrain, en résultats dans les gros matchs, il n’est même pas top 50 mondial. Si on considère que la Ligue des champions, c'est un tournoi du Grand Chelem, et là où il est bon très souvent, c'est les matchs de Ligue 1, qui sont des tournois 250 sur le circuit ATP. Je pense qu'il n'est même pas dans le top 50. Il n’est pas là assez souvent, il n'est pas assez performant, il est beaucoup blessé, il manque beaucoup de matchs. Moi, je veux bien dire que c'est un super joueur ballon au pied, c'est très dur de lui prendre à 30 mètres de son but, à 40 mètres de son but dans un match de Ligue 1. Mais ça ne m'intéresse pas, ce n’est pas une référence la Ligue 1.

Aujourd'hui, t'as ne serait-ce que Paqueta qui vient d’arriver à Lyon, ce qu'il fait sur le terrain, je trouve que c'est déjà plus intéressant que ce que propose Verratti et le mec vient juste d'arriver. En équipe nationale, il a 38 sélections. Que 38 sélections à son âge. Qu’on prenne les mecs qui sont très forts, qui sont soi-disant incontournable, avec leur pays ils n'ont pas 38 sélections, à 28 ans. Donc il a quand même beaucoup de défauts. Il a beaucoup de qualités, mais on ne peut pas dire qu’il n'a que des qualités. On peut le critiquer.

En plus, c'est vachement risqué pour moi de le critiquer, comme je le critique depuis des années maintenant, parce que c'est vraiment typiquement le mec qui, sur un match, peut être excellent. Moi, je juge une globalité. Il faut être bien plus objectif quand on regarde. Encore une fois, je ne dis pas que c'est un mauvais joueur. Il y a trop de gens qui pensent ça. Néanmoins, sa condition physique, j'en parle depuis longtemps maintenant.

Au début, on ne croyait pas maintenant tout le monde me croit. On le voit bien qu’il ne peut pas enchaîner, qu'il a du mal. À Saint-Étienne, il s'est éteint après une heure de jeu, il n'y avait plus personne, la lumière était éteinte. Ça se voit quand il commence à courir avec les bras qui font l'hélicoptère c'est qu'il est mort, quand il fait le pressing il part dans tous les sens. Ok, c'est un super joueur mais qui a beaucoup de limites
" a déclaré le journaliste de RMC Sport.

Verratti va donc devoir faire taire ses détracteurs sur le terrain. Prochain rendez-vous pour l'Italien et ses coéquipiers ce mercredi, avec la réception de Nîmes.

facebooktwitterreddit